samedi 17 octobre 2015

Le livre des Baltimore de Joël Dicker

Chronique par Jess

4 ème de couverture : 

Jusqu au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.
Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l auteur de La Vérité sur l Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey.
Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. 
Huit ans après le Drame, c est l histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu en février 2012, il quitte l hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s atteler à son prochain roman.
Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu il éprouva jadis pour cette famille de l Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu'au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

Mon avis : 

Dans ce nouveau roman de Joël Dicker nous retrouvons Marcus Goldman de l'Affaire Québert.
C'est son histoire qu'il nous raconte, l'histoire des Baltimore. 
Marcus retrace sa vie, sa jeunesse, ses drames, remontant le fil du temps, nous racontant l'histoire au fur et à mesure dans les différentes phases temporelles. 
On se prend d'affection pour tous les protagonistes, on a l'impression de lire une vraie biographie et ça rend les personnages encore plus réels.
Ce livre est un énorme coup de coeur, je dirais même qu'il fait partir de mon top 3 de cette année. Un livre impossible à lâcher, pour pouvoir connaître le fin mot de l'histoire. Pour ça il faut attendre la dernière page.
Joël Dicker est vraiment un génie du genre. Je suis en admiration pour cet auteur qui a à peine 30 ans écrit aussi bien. Et je suis ravie d'avoir eu la chance de le rencontrer en dédicace. Je regrette seulement de ne pas avoir eu le temps de lire son livre avant de le rencontrer. 
C'est bien écrit, bien structuré, pourtant il y aurait de quoi s'emmêler les pinceaux entre les différentes périodes décrites mais non tout est fluide et sans anicroches.
Un nouveau grand succès pour Joël Dicker.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire