jeudi 19 novembre 2015

Tout le monde te haïra - Alexis Aubenque - Robert Laffont La bête noire

**** Chronique de Jess ****





4ème de couverture :

En Alaska, la ruée vers l'horreur a commencé. La première enquête de Tracy Bradshaw et Nimrod Russell. White Forest, petite ville côtière du sud de l'Alaska, est en émoi. Pris dans les glaces, un navire ayant sombré en 1920 vient d'être découvert. Les corps des marins en ont été extraits, mais manquent à l'appel ceux d'une centaine d'orphelins... C'est dans cette étrange atmosphère que débarque Alice Lewis, avec l'espoir de retrouver sa soeur disparue. Elle engage aussitôt un ancien flic au passé trouble devenu détective privé, Nimrod Russell. De l'autre côté de la ville, la lieutenante Tracy Bradshaw récupère une sordide affaire : pendu par les pieds dans sa grange, un notable a été éventré à l'aide d'un hakapik, l'arme inuit servant à abattre les phoques. Envers, et surtout contre tous, les deux ex-coéquipiers, Tracy et Nimrod, vont devoir travailler ensemble alors que plane sur eux l'ombre des enfants disparus.



Mon avis :


C’est toujours avec plaisir que je commence un livre d’Alexis Aubenque car je sais que je vais passer un bon moment de lecture.
Et je suis ravie car je n’ai pas encore lu tous ses livres.

Nous retrouvons dans ce nouveau polar une nouvelle équipe d’enquêteurs : Tracy Bradshaw et Nimrod Russel. Ils étaient tous les 2 co-équipiers avant que Nimrod se fasse virer de la police et devienne Détective privé. Ils vont être amené à retravailler ensemble sur 3 affaires qui en apparence n’ont rien à voir mais qui au final pourrait bien être lié.
1ère histoire : l’équipage d’un navire échoué retrouvé mort prisonnier des glaces.
2ème histoire : un homme retrouvé éventré dans sa grange.
3ème histoire : Alice, qui recherche sa sœur disparue depuis un mois.

Dès les premières pages, Alexis nous embarque en Alaska où nous rentrons tout de suite dans le vif du sujet. Chapitres courts, descriptions juste ce qu’il faut ni plus ni moins, les différentes scènes et plans s’enchainent merveilleusement bien ce qui fait qu’il n’y a pas de temps mort.

Je pense que j’aurais pu le lire d’une traite si j’en avais eu le temps. Ce livre se lit tout seul tellement l’écriture est fluide et l’histoire prenante. On se demande où il va nous embarquer et on a du mal à le poser avant de connaitre le fin mot de l’histoire.

Les personnages sont très bien travaillés que ce soit les personnages principaux ou les personnages secondaires. On s’y attache ou on les déteste.

Alexis aurait pu s’emmêler les pinceaux avec 3 histoires mais au final tout s’imbrique parfaitement pour un dénouement qu’on ne s’attend pas du tout à lire.

J’ai donc adoré et il faut que je sorte vite tous les livres d’Alexis de mon building à lire.

Je vous conseille donc ce nouvel opus d’Alexis Aubenque et j’espère qu’il nous écrira encore de nouvelles enquêtes avec Tracy et Nimrod.



Biographie de l'auteur


Alexis Aubenque est l'auteur de nombreuses enquêtes qui ont toutes été plébiscitées par les lecteurs. Sa première trilogie River Falls a été récompensée en 2009 par le prestigieux Prix Polar du Festival de Cognac. Après sa seconde trilogie Nuits noires à Seattle et Ne crains pas la faucheuse, Tout le monde te haïra marque son grand retour au thriller pur et dur. Son univers a souvent été comparé à celui d'Harlan Coben pour son sens du suspens, la nervosité de son écriture et la force de ses personnages.

  • Broché: 432 pages
  • Editeur : Robert Laffont (4 novembre 2015)
  • Collection : La Bête noire
  • Langue : Français









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire