dimanche 13 décembre 2015

La descente des anges - Emmanuel Prost

**** Chronique de Jess ****

4ème de couverture :

10 mars 1906. 6 h 34. L'explosion qui vient de retentir dans l'ensemble des galeries de la mine va donner lieu à une terrible catastrophe, celle de Courrières. Lorsque, quarante ans plus tard, son petit-fils l'interroge sur le sujet, Oriane replonge dans ses souvenirs. Le demi-siècle qu'elle vient de traverser n'a été qu'une succession de tragédies, mais cet événement reste pour elle le pire de tous. Le jour où tout a basculé. Le jour où son fiancé, Louis, a gagné la fosse 4 pour descendre à la place de son meilleur ami. Une décision de dernière minute qui a donné à la vie d'Oriane une tout autre destinée...




Mon avis :


Il y a des livres qui nous marquent et d'autres qu'on lit sans s'en rappeler, je pense que le livre d'Emmanuel Prost fait parti des livres qu'on n'oublie pas et qu'on peut relire encore et encore. D'ailleurs j'avais très envie de le relire après la dernière page tournée !

Je ne connaissais pas du tout cet auteur et je n'avais pas du tout entendu parler de ce livre. Et c'est au salon de Templemars qu'un auteur que je connais, David-James Kennedy, m'en a parlé et m'a dit qu'il fallait absolument que je le lise. J'étais un peu sceptique sur le coup mais je me suis dit si un autre auteur le vend aussi bien que si c'était son propre livre je pense qu'il vaut le détour. Et grand bien m'a pris de lire ce livre qui est une merveille!
Un énorme coup de coeur en cette fin d'année 2015! Un livre à lire absolument pour tous les amoureux de livres qui raconte des histoires de famille, des tranches de vie si bien raconté.

Cette histoire retrace la catastrophe minière de Sallaumines du 10 mars 1906, catastrophe qui était pour moi inconnue. 
C'est aussi l'histoire d'une femme Oriane. Sa vie, son destin, ses malheurs, ses joies, ses amours.

L'histoire commence donc par raconter cette fameuse journée du 10 mars 1906, et de ses personnages principaux, Louis, parti à la mine au matin pour remplacer son ami Edmond, incapable d'aller travailler, d'Oriane, qui était rassurée de savoir son fiancée, Louis, chez lui car ne commençant à travailler que l'après-midi, et Edmond, au fond de son lit qui ne sait pas le malheur qui est en train de se dérouler, et de la culpabilité qu'il va ressentir bientôt.

Nous passons ensuite au présent de l'histoire, qui se déroule juste avant la seconde guerre mondiale, où nous rencontrons Camille, le petit-fils d'Oriane, à qui la maîtresse demande d'interroger ses proches sur la catastrophe de 1906. Il va donc interroger sa grand-mère sur cette période de l'histoire. Il sait pourtant que c'est un sujet qui rend triste sa grand-mère mais il aimerait comprendre pourquoi.

L'auteur retrace donc ensuite la vie de cette femme, en commençant par raconter la vie de ses parents. Chaque chapitre parle d'un personnage de l'histoire : la mère d'Oriane, son père, elle-même, sa tante et marraine Louise, Louis, Edmond. 
Ce livre retrace plus de 50 ans de vie de famille et d'Histoire car l'auteur parle bien sûr de tous les grands moments de notre histoire.

Un livre qui nous fait réfléchir, qui fait pleurer, sourire, rire. Un livre que je relirai sûrement, un livre qui m'a fait penser à Zola, par son sujet, la vie des mineurs (bien que je n'ai jamais lu Germinal), un livre qui m'a fait penser à tous les livres lus plusieurs fois et qui m'ont marqué profondément (Le parfum de Süskin, des souris et des hommes de Steinbeck, l'Assommoir de Zola...) Un livre qui marque. 

J'espère juste une chose c'est d'avoir réussi à vous donner envie de le lire et de faire connaître cet auteur que j'aimerais énormément rencontrer ;-) 

Gros coup de coeur ! 5/5 ! 

A lire absolument!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire