samedi 9 janvier 2016

Les enfants de Gayant - Emmanuel Prost

**** Chronique de Jess ****

4ème de couverture :

La Grande Guerre terminée, Hélène, infirmière au Val-de-Grâce, se rend au chevet de sa mère, qui lui confie dans un dernier soupir qu'elle n'est pas sa vraie génitrice. Son père, Joseph, lui relate alors l'aventure de sa naissance, d'une mère internée dans un asile et morte dans un incendie. Embauchée à l'hôpital de Douai, Hélène fait la rencontre de Stéphane Lacasse, un copain d'enfance, mineur et tout juste de retour du front : le coup de foudre est réciproque. Lors d'une réunion pour la reconstruction des géants de Douai, les Gayant, Hélène, accompagnée de Stéphane, effraie un homme, Auguste Bellecourt, généreux donateur, qui croit voir en la jeune femme une revenante. Piquée au vif après ces deux aventures troublantes, Hélène décide de mener l'enquête…


Mon avis :

Je voulais absolument lire ce livre d'Emmanuel Prost car j'avais adoré La descente des anges, j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce dernier. 

Dans ce roman nous retrouvons le Nord, à la fin de la guerre de 14-18, et de nouveau le roman nous parle d'une histoire de famille. L'histoire d'Hélène Pastoret, infirmière au Val de Grâce, au service des gueules cassées. A la fin de la guerre elle décide de rentrer chez ses parents dans le Nord. Sa mère atteinte de la grippe espagnol, lui révèle juste avant de mourir qu'elle n'est pas sa vraie mère.

Hélène va donc partir à la recherche de son passé, pour connaître ses racines. 
Elle va retrouver aussi un ami d'enfance, Stéphane Lacasse, à l'hôpital de Douai où elle a été embauché. Ils ne vont plus se quitter et Stéphane va l'aider dans la recherche de son passé.

Nous rencontrons aussi Auguste Bellecourt, brasseur de Douai qui vit avec le fantôme de sa soeur. Et qui quand il rencontre pour la première fois Hélène,pense devenir fou tellement il a l'impression de se retrouver face au fantôme de sa soeur. Nous allons par la même occasion connaître son histoire de famille.

Au début de l'histoire nous ne comprenons pas trop le point commun entre tous les protagonistes de l'histoire mais au fur et à mesure le lien se tisse entre eux.

Et jusqu'à la dernière page nous sommes scotché car la toute vérité nous est dévoilée.

Encore une très belle histoire d'Emmanuel Prost. Le style et l'écriture est fluide, aucun temps mort, On se retrouve vite happé par l'histoire d'Hélène et on veut connaître le fin mot de l'histoire.

Je recommande vraiment les livres de cet auteur qui sont de vrais perles !
J'espère qu'il en écrira beaucoup d'autres !



1 commentaire:

  1. Merci Jess ! Très heureux de cette nouvelle très belle chronique. Rendez-vous le 20 avril 2016 pour la sortie d'un nouvel opus !

    RépondreSupprimer