samedi 19 mars 2016

Au début de l'amour de Judith Hermann - Editions Albin Michel

**** Chronique de Jess ****

4ème de couverture :

Stella mène une existence sans histoire dans un paisible quartier résidentiel de banlieue, avec son mari et sa fillette de quatre ans. Un jour, un inconnu sonne à sa porte. Elle ne l'a jamais vu, il veut lui parler, il insiste. Pour Stella, c'est le début d'un cauchemar. Mais à la peur légitime se mêlent des sentiments plus troubles. Peu à peu, insidieusement, cet homme remet en question les fondements mêmes de sa vie. Avec Au début de l'amour, Judith Hermann, l'une des grandes voix de la littérature allemande d'aujourd'hui, publie son premier roman après trois recueils de nouvelles. Tendu par un véritable suspense, marqué par sa voix grave et profonde, il rassemble avec maestria tous les thèmes chers à l'auteur de Maison d'été, plus tard, et analyse avec une acuité fascinante les ambiguïtés de l'amour, le deuil impossible de la jeunesse et le nécessaire apprentissage de la sagesse.



Merci aux Editions Albin Michel pour cette nouvelle lecture.

C'est la première fois que je lis cette auteure et la première fois que je un livre contemporain allemand. 
La 4ème de couverture m'avait tenté et j'ai voulu sortir de mes sentiers afin de découvrir autre chose, une nouvelle auteure.

Un style particulier

Je pense que sur ce coup là j'aurais mieux fait de m'abstenir. Je n'ai pas du tout accroché à la plume de Judith Hermann dont le style est assez particulier.
J'ai eu du mal avec les dialogues, la construction des phrases et le point de vue. 

Une histoire qui manque de souffle....

Le livre nous raconte l'histoire de Stella, jeune infirmière, mariée à un homme qui travaille dans le bâtiment, souvent absent durant la semaine. Ils ont ensemble une petite fille de 4 ans. Elle mène une vie ennuyeuse jusqu'au jour ou un homme, un voisin sonne à sa porte pour lui parler. Elle refuse et il commence à lui laisser des lettres et des objets dans sa boite aux lettres tous les jours. 

L'idée de départ aurait pu être originale et aboutir sur un bon roman à suspens mais le tout manque de souffle. 

Une lecture décevante en ce qui me concerne, je passerai donc mon chemin la prochaine fois que je vois un roman de cette auteure.


Traduction : Dominique Autrand

Biographie de l'auteur

Née en 1970 à Berlin, où elle vit, Judith Hermann a connu un succès immédiat et immense en Allemagne dès son premier recueil de nouvelles en 1998. Deux autres recueils ont suivi : Rien que des fantômes et Alice. Elle a obtenu deux récompenses prestigieuses, le Kleist-Preis et le Friedrich-Hölderlin-Preis.



Détails sur le produit


  • Reliure inconnue: 209 pages
  • Editeur : Editions Albin Michel (2 mars 2016)
  • Collection : Les Grandes Traductions
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226323929
  • ISBN-13: 978-2226323927
  • Dimensions du produit: 20,5 x 1,9 x 14 cm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire