jeudi 3 mars 2016

On regrettera plus tard d'Agnès Ledig - Editions Albin Michel

****Chronique de Jess *****




4ème de couverture :

Cela fait bientôt sept ans qu'Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu'à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d'un destin que l'on croyait tout tracé ?


Voici encore un livre dont j’attendais la sortie avec impatience ! Décidément cette année est riche en nouveautés !
Agnès Ledig a vraiment un don pour l’écriture. Et encore une fois elle nous le prouve avec son nouveau roman. Elle nous donne une belle leçon de vie sur l’amour, l’amitié, et la vie en général.
L’écriture est tout en poésie, tout est bien décrit, on s’imagine bien cette vie vosgienne, où la vie est paisible et simple. On s’attache bien évidemment aux personnages et on se met à leur place en ce qui concerne leurs sentiments, leurs états d’âme, car on a forcément été dans une des situations décrites par l’auteur.




Des personnages attachants :

Valentine, jeune institutrice d’école primaire, vit seule dans un corps de ferme un peu isolé, avec comme voisin un vieux monsieur, Gustave, qui est un peu comme un grand-père pour elle.
Femme hyperactive, elle se noie sous les activités pour combler son manque d’affection.

Gustave, le voisin/ grand-père de Valentine, personnage un peu secondaire mais qui va avoir une importance capitale en fin d’histoire.

Gaël, le meilleur ami de Valentine, gros ours plein de tendresse pour elle. Il est son confident, son épaule, son oreille attentive et vice-versa.

Eric, le père d’Anna-Nina, qui a perdu sa femme pendant l’accouchement de sa fille. Il ne s’en est jamais vraiment remis et va avoir du mal à changer sa façon de vivre et de faire avec sa fille.

Anna-Nina, 7 ans, petite fille attachante, intelligente qui va chambouler la vie de tous ceux qui l’entourent.

Entre certains chapitres nous rencontrons un autre personnage, Suzanne, pendant l’occupation allemande. Nous ne comprenons pas au départ ce que vient faire ce personnage dans l’histoire de Valentine et d’Eric. Nous comprendrons tout à la fin.
Suzanne, enceinte, qui a été enlevée par les allemands. Ils vont la torturer pour qu’elle leur donne l’endroit où se cache son mari.

L’amour est très présent dans ce roman : pourquoi on aime ? Comment on aime ? Peut-on aimer deux personnes en même temps ?
Elle nous donne une vraie leçon de vie sur la vie amoureuse et l’amour.
L’amour pour un homme mais pas que, elle nous parle de l’amour des amis proches, l’amour que l’on peut porter à un enfant qui n’est pas le nôtre, l’amour pour un vieil homme qui est comme un grand-père ou un père, l’amour que l’on porte à notre enfant.
L’amitié entre un homme et une femme qui peut être aussi fort qu’un amour pour sa femme.

Le sexe est au rendez-vous dans ce nouveau livre, et je dois dire que les scènes sont très bien décrites sans tomber dans le vulgaire.

Les deux seuls points négatifs que j’ai trouvés dans ce roman seraient :
  • Une thérapie qui dure une journée et qui résout tous les problèmes de Valentine et par conséquent ceux de Gaël. Si c’était si simple, les thérapeutes n’auraient plus beaucoup de travail ! Mais il fallait bien un lien entre la fameuse Suzanne et Valentine.
  • J’aurais voulu que le roman soit un peu plus long ou qu’elle nous annonce une suite à l’histoire pour voir ce que l’avenir prévoyait pour les personnages. Je m’y suis tellement attaché que je ne voulais plus les quitter !
 Une belle écriture avec de belles métaphores, un style agréable à lire, un livre qui se lit trop vite !
Un nouveau roman que je vous incite à lire très vite et si vous aimez de vous conseille fortement de lire ses autres romans qui sont également des pépites littéraires.


Détails sur le produit
  • Broché
  • Editeur : Editions Albin Michel (2 mars 2016)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226320938
  • ISBN-13: 978-2226320933
  • Dimensions du produit: 20,5 x 2,5 x 14 cm




Biographie de l'auteur

En moins de quatre ans, Agnès Ledig s'est imposée comme une des romancières françaises les plus aimées du grand public. Ses deux best-sellers, Juste avant le bonheur, prix Maison de la Presse 2013, et Pars avec lui (Albin Michel) sont aujourd'hui traduits en 12 langues.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire