mardi 19 avril 2016

Désolée, je suis attendue d'Agnès Martin-Lugand

**** Chronique de Jess ****


4ème de couverture :
 
Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l'adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu'on lui adresse, elle a simplement l'impression d'avoir fait un autre choix, animée d'une volonté farouche de réussir.

Mais le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

 
Voici encore un livre dont j'attendais la sortie avec impatience. J'adore les romans d'Agnès Martin-Lugand. J'aime ses histoires d'amour, d'amitiés, ses tranches de vie.
 
Dans ce nouveau roman, nous rencontrons Yaël, jeune femme de 35 ans, accroc à son boulot. Nous comprenons assez rapidement le pourquoi de son comportement au travail et de son manque de vie sociale.
Par hasard, elle va se retrouver face à ses fantômes du passé et toutes ses convictions vont être chamboulées.
 
Au bord du burn-out, son patron va l'obliger à prendre ses vacances.
L'ancienne Yaël va-t-elle refaire surface? Car depuis 10 ans elle a beaucoup changé, ce n'est plus la jeune fille espiègle, pleine de vie, qui préférait passer du temps avec sa famille et ses amis plutôt que d'aller à son stage de fin d'année et qui rêvait d'aventures et de tour du monde. C'est en tout cas, ce que souhaite sa sœur et ses amis.
 
Je dois vous avouer avoir plusieurs fois avoir eu envie de voler dans les plumes de Yaël. Au début du roman, quand l'auteur décrit la jeune femme de 25 ans on s'attache tout de suite à ce petit bout de femme pleine de vie. Et quand 10 ans après nous rencontrons la nouvelle Yaël, femme d'affaire impitoyable, on a qu'une envie la gifler et essayer de lui remettre les pendules à l'heure. Mais au fur et à mesure nous allons voir la métamorphose de Yaël. Elle va se redécouvrir elle-même et ce qu'elle pensait être son leitmotiv se briser. Elle qui pensait que sa vie professionnelle était incompatible avec une vie sociale...
 
Encore une fois une très belle histoire, et j'espère que l'auteur va nous faire une suite car je suis restée sur ma faim! Et j'ai adoré le petit clin d'œil à son autre roman : Entre mes mains le bonheur se faufile, où l'on retrouve Iris et Gabriel. C'est toujours agréable de retrouver des personnages auxquels on s'est attaché.
 
Quant à l'histoire on a je pense toutes et tous vécu ce genre d'histoire d'amour passionnel et impossible qui nous rend fou.
 
Je vous recommande donc ce nouveau roman et si vous ne connaissez pas les autres livres d'Agnès Martin-Lugand je vous les conseille fortement!
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire