mercredi 6 avril 2016

La fille de Brooklyn de Guillaume Musso - Editions XO

**** Chronique de Jess ****




Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
L'horizon scintillait. C'est là qu'Anna m'a demandé :
" Si j'avais commis le pire,
m'aimerais-tu malgré tout ? "


Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l'aimerais quoi qu'elle ait pu faire.
Du moins, c'est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d'une main fébrile, et m'a tendu une photo.
– C'est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j'ai contemplé son secret et j'ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot.
Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
Et depuis, je la cherche.
 
 
 
J'ai hésité à lire le dernier de livre de Guillaume Musso car j'avais été très déçue de son dernier livre "L'instant présent", où je trouvais que ses écrits commençaient à s'essouffler.
J'ai bien fait finalement de ne pas rester sur un mauvais ressenti et d'avoir lu la fille de Brooklyn. Guillaume Musso depuis quelques temps se plonge dans le polar et le suspens et ça lui va comme un gant! Bien que j'admette préférer les livres de son frère qui sont plus psychologiques.
 
Guillaume Musso nous plonge dans une sombre histoire, Anna a une semaine de son mariage joue le jeu de l'honnêteté avec son futur époux et lui livre un terrible secret sous la forme d'une photo. Pris au dépourvu Raphaël prend la fuite. Quand il décide de retourner dans leur chambre d'hôtel pour avoir plus d'explications, Anna a disparu. S'ensuit une enquête afin de la retrouver. Il aura l'aide de son ami et policier à la retraite, Marc Caradec. L'enquête nous emmène de Paris à New York et ne laisse aucun répit aux lecteurs. Lui qui pensait connaître sa nouvelle femme va se rendre compte que finalement il ne la connaissait pas du tout!
 
J'aime beaucoup ses romans surtout quand ils se passent à New York une ville fétiche pour moi.
Il fait une très belle description de New York qui reflète tout ce que je ressens pour cette ville :
 
"Je retrouvais tout ce que j'aimais à Manhattan. L'air électrique, le chant des sirènes, un tourbillon de couleurs, d'odeurs, d'accents. Les chariots métalliques des marchands de bretzels et de hot-dogs, les plots énormes, orange et blanc, d'où s'échappaient des panaches de fumée blanche, la logorrhée des vendeurs à la sauvette qui essaient de fourguer leurs breloques sous les parasols déglingués. Bref, cette impression unique et grisante d'un gigantesque foutoir très organisé."
 
 
Tous les ingrédients d'un bon thriller sont regroupés pour que l'on ne s'ennuie pas une seconde. Un très bon page-turner même si je pense que les anti-Musso nous diront le contraire, ce dernier roman est vraiment du tout bon!
Et un final exceptionnel qu'on n'attend pas du tout.
Bref, du tout bon du début à la fin. Pour ceux qui avaient un peu laissé de côté M. Musso pour d'autres lectures je vous conseille de lire La fille de Brooklyn et vous ne serez pas déçu!

 
 
Ma 2ème rencontre au Salon de St Maur 2015
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire