vendredi 22 avril 2016

Quand la neige tombe de Sonja Delzongle - Editions Denoël

**** Chronique de Jess ****
 
4ème de couverture :
 
2014. L'hiver est le plus froid que Crystal Lake ait jamais connu. Cette petite ville paisible proche de Chicago semble pétrifiée, mais la neige et le blizzard ne sont pas les seuls coupables. Depuis un mois, quatre fillettes se sont volatilisées. Les habitants sont sous le choc. Ce matin-là, Joe Lasko s'équipe pour une énième battue dans les bois gelés lorsqu'on lui dépose un paquet. Dedans repose une poupée, une magnifique poupée aux cheveux longs et roux, comme sa fille Lieserl disparue. Comble de l'horreur : la poupée est vêtue exactement comme Lieserl le jour où elle s'est volatilisée. Ce matin de février 2014, toutes les familles des fillettes vont recevoir une poupée... C'en est trop pour Joe. Ce jeune divorcé n'a plus que Lieserl dans sa vie. Il décide de mener sa propre enquête, aidé par Eva Sportis, une détective privée dont il était secrètement amoureux des années plus tôt. Eva comprend très vite que l'affaire la dépasse et appelle à l'aide Hanah Baxter, son ancienne prof de fac, la célèbre et charismatique profileuse et son inséparable pendule. Hanah réalise au fil de l'enquête que quelque part, dans Crystal Lake, quelqu'un s'en prend aux enfants depuis très longtemps. Les détient-il prisonniers ? Sont-ils encore en vie ? Un criminel maintes fois condamné semble être le coupable tout indiqué, pourtant Hanah, Eva et Joe sont persuadés que la police se trompe de coupable. Dans un décor impressionnant de froid et de glace, Sonja Delzongle mène de main de maître une histoire trépidante dont les rebondissements et les fausses pistes trouvent leur sens dans le passé et nous mènent inexorablement vers un final terrifiant.
 

J'ai connu Sonja Delzongle grâce à son polar Dust que j'avais énormément aimé et c'est donc avec impatience que j'ai commencé "Quand la neige tombe". Nous retrouvons la profileuse Hanah Baxter et son fameux pendule qui va enquêter sur une sombre histoire d'enlèvement d'enfants.
 
Une tempête de neige....
 
L'auteure nous avait embarquée dans la poussière et la chaleur de l'Afrique dans Dust, ici revirement total elle nous emmène dans le froid polaire et la neige.
Sonja parle de danse mais je vous dis que vous serez pris dans une véritable tempête de neige tant l'histoire vous emporte et vous malmène!
Tout y est pour qu'on ne s'ennuie pas une seconde!
 
Tout commence par la disparition de 4 fillettes, une enquête qui piétine et qui est quasiment au point mort. Heureusement, Eva, détective privée et amie d'enfance de Joe Lasko (le père d'une des fillettes disparues) va appeler à la rescousse Hanah Baxter célèbre profileuse.
L'enquête va repartir en force et ne leur laissera pas une minute de répit aux protagonistes et par la même occasion nous!
 
Un flou artistique très maîtrisé....
 
En général, lors de mes lectures polar je devine la fin assez rapidement ou du moins j'ai de gros doute. En ce qui concerne celui-ci je me suis bien fait bernée tellement l'intrigue est bien maitrisée ! Jamais je n'aurais pu imaginer un tel scénario. C'est avec brio que l'auteure joue entre passé et présent, en semant les indices au fur et à mesure mais toujours très bien dosés afin que la tension monte crescendo.
 
Des scènes peuvent parfois être un peu choquante mais Sonja ne tombe pas dans le gore ou le malsain. Tout a un sens pour l'histoire, il n'y a pas de violence gratuite.
 
Une vision réaliste...
 
Les personnages sont très bien analysés par l'auteur, on connaît l'histoire de chacun, son passé, son présent, ses interactions avec les autres et avec l'histoire. On peut se demander parfois pourquoi tant de détails et de précisions mais cela permet aussi de nous perdre dans la recherche du coupable.
Nous avons le point de vue de tout le monde: les victimes (que ce soit les morts que l'on rencontre au fil de la lecture, ou les parents des fillettes), les enquêteurs, les autres personnages secondaires qui au final ne le sont pas tant que ça.
 
Si vous ne connaissez pas encore les livres de Sonja Delzongle, je ne peux que vous dire de foncer!
Je trouvais déjà que dans Dust l'auteure était particulièrement douée mais là elle passe à un niveau bien supérieur dans ce nouveau polar.
 
Un coup de cœur pour moi!
 
 
 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire