dimanche 15 mai 2016

La Reine et l'assassin de David Morrel - Editions Marabout.

**** Chronique de Jess ****

4ème de couverture :

Londres, 1855.
La guerre de Crimée fait rage. L'’incompétence de l'’état major britannique provoque la chute du gouvernement en place. L'’empire vacille.
C'’est dans ce contexte troublé que le sulfureux opiomane Thomas de Quincey et son «équipe» (sa fille et leurs deux acolytes de Scotland Yard) affrontent un tueur d'’un genre bien particulier. Ses victimes, toutes des membres de l’'aristocratie, sont autant de jalons vers un objectif ultime : l'’assassinat de la reine Victoria elle-même.
Alors que de Quincey et sa fille se démènent pour protéger la reine, ils mettent au jour les secrets tragiques du passé d'’un homme rongé par sa soif de vengeance.

Inspiré de faits réels, ce nouveau roman de David Morrel conjugue avec talent l’'Histoire et la fiction, et fait revivre un épisode sanglant de l’'Angleterre victorienne.



 

Je remercie les éditions Marabout pour cette nouvelle lecture.
 
Voici un auteur que je découvre et dont je ne connaissais pas du tout les écrits et je dois dire qu'au début de ma lecture j'ai été dubitative mais je suis très vite rentrée dans le Londres de la fin du 19ème siècle. Je dois dire que c'est le mois des livres d'époque  et qui se passe à Londres car c'est le deuxième que je lis en 2 semaines.
 
Et comme le précédent je ne suis pas du tout déçue par ce livre bien au contraire je le referme très emballée!
 
Le polar dans le roman historique...
 
Moi qui aime apprendre des choses en lisant je dois dire que j'ai été gâtée car l'auteur s'est très bien documenté pour écrire son roman et j'ai appris tout un tas de choses des us et coutumes de cette période.
L'auteur a eu l'intelligence et la bonne idée de mêler faits réels et imaginaire. Nous nous retrouvons pendant le règne de la Reine Victoria, où un "vengeur" assassine des aristocrates en les mettant en scène de manière horrible.
Il a su retrouver des faits réels de l'époque pour les rattacher à son histoire et je dois dire que c'est vraiment très bien fait.
 
Le mangeur d'opium...
 
Thomas De Quincey (un véritable auteur de cet époque) aidé de 2 inspecteurs de Scotland Yard vont enquêter sur cette mystérieuse affaire et essayer de sauver la Reine. M. De Quincey, était connu pour être accroc à l'opium, drogue qui était légale à cette époque.
Grâce à son esprit logique et philosophique (Il était l'un des précurseurs de la philo) ils vont trouver petit à petit qui est le fameux "vengeur".
 
Des personnages atypiques...
 
Chaque personnage est très bien décrit par l'auteur, ils ont chacun leur personnalité. J'ai beaucoup apprécié la fille de M. De Quincey, Emily, qui avait son propre caractère et qui ne se laissait pas dicter sa conduite. M. De Quincey, complètement accroc à l'opium, qui lui aussi n'en fait qu'à sa tête.
Le fameux "vengeur" qui quand on sait le pourquoi de sa vengeance ne peut que nous émouvoir.
 
Un très bon polar que je qualifierais de polar historique. Donc si comme moi vous aimez les polars et en plus les romans d'époque je ne peux que vous le conseiller.

 

Détails sur le produit

  • Broché: 384 pages
  • Editeur : Marabout (9 mars 2016)
  • Collection : Marabooks
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2501103785
  • ISBN-13: 978-2501103787
  • Dimensions du produit: 15 x 2,6 x 23 cm


     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire