dimanche 26 juin 2016

Je vis je meurs de Philippe Hauret - Editions Jigal Polar

4ème de couverture
C’est en noyant sa soixantaine désabusée dans un bar de quartier que Serge croise les yeux de Janis la première fois. 

Elle est jeune, jolie, serveuse de son état mais en proie à la violence quotidienne de son petit ami. De confidences en services rendus, de regards en caresses rêvées, une étrange amitié va alors se nouer… 

De son côté, l’inspecteur Mattis est proche de l’implosion. Divorce, alcool, sexe et dettes de jeux, un grand classique qui dégénère en spirale infernale. S’il tient encore à la vie, il commence sérieusement à être à court d’arguments !

En enquêtant sur une affaire de deal dans une cité, il croise la route de José, le fameux petit ami qui tient ici le business de la dope.

Incidemment, l'engrenage vient de se mettre en place : l'espoir d'une autre vie, les rêves envolés, le fric, la violence, les flingues, la cavale...
Jusqu'à la rédemption !


Mon avis

Je remercie les éditions Jigal Polar pour cette nouvelle lecture :)

Dans un premier temps, nous avons Mattis, un inspecteur de police qui ne vit que pour ses vices (alcool, drogue, sexe, et dettes de jeux). Mais à trop vouloir jouer avec le feu, ne risque-t-il pas de s'y brûler les ailes ?

Dans un second temps, Serge, retraité qui s'ennui et passe ses journées dans un bar jusqu'à ce qu'il y rencontre Janis, une jeune et jolie jeune fille soumise à un petit ami violent. A vouloir aider cette jeune fille, ne risque-t-il par un retour de bâton ?

Enfin, Carlos, José et Sammy, une bande de caïds qui régentent leur petit monde, pour qui la violence est une marque de respect.

Ces destins vont se mêler et s'entremêler... ces personnalités vont se révéler pour mieux s'affronter ! Et pour certains d'entre eux qui se laissaient périr, ils vont prendre leur vie en main pour revenir en force... jusqu'à ce que la rédemption soit à leur portée !

Je vis je meurs est un polar noir avec des chapitres courts qui se lit très rapidement tout en allant droit au but. Une écriture directe et franche qui ne laisse aucun répit aux personnages qui nous dévoilent leurs états d'âmes. Des personnages hauts en couleurs qui pourraient être vrais, "des messieurs et madames tout le monde" que vous pourriez croiser au coin de votre rue. Des faits implacables, où l'action arrive avant la réflexion... et si cela s'était passé autrement ? Mais avec des "si" on peut refaire toute une vie... 

Philippe Hauret nous livre ici un nouveau polar noir social avec un humour grinçant qui nous mènera jusqu'à la rédemption mais jusqu'où êtes-vous prêt à aller ? 

# By Aurélie :) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire