mardi 28 juin 2016

Les tribulations d'une secrétaire médicale de Lydie Lefevre

**** Chronique de Jess ****
 
4ème de couverture :
 
Sept ans que je vous accueille, que je vous écoute, que je vous envoie en salle d'attente... Vous m'avez remerciée maintes et maintes fois pour mon amabilité. Vous m'avez méprisée pour ne pas vous avoir passé votre médecin en ligne. Moi, je vous ai observés, et je me suis amusée de certaines de vos anecdotes. Ces situations cocasses, je les ai réunies dans ce livre. Que vous soyez patients, médecins ou secrétaires, après avoir lu ces tribulations, vous ne regarderez plus la secrétaire médicale du même oeil !
 
 
 
 
 
 
Ah ce livre me fait marrer! Moi qui étais secrétaire médicale je retrouve beaucoup de situations auxquelles j'ai été confronté dans ce métier.
Et je peux vous dire qu'en lisant le livre de Lydie je suis sure d'avoir pris la bonne décision en faisant un autre métier!
 
Je pense que dans chaque métier on devrait écrire un livre pour prévenir les gens qui auraient envie de le faire. Après c'est un beau métier, très diversifié, en contact avec les gens. Mais quand je lis certains passages je n'ai pas du tout envie de me retrouver de nouveau dans ses situations où les gens sont mal aimables, sans gêne.
Je pense que ce livre devrait être mis à disposition en salle d'attente ça recadrait peut être certains patients!
 
Un livre qui se lit vite, parfait pour une pause polar, et pour rire un bon coup. Après peut-être que certain trouverons que Lydie est aigrie et qu'elle parle mal des patients ou qu'elle exagère, mais ce qu'elle vit est une réalité malheureusement et parfois c'est dur de rester souriante et polie quand on se retrouve confronter à certaines situation.
 
J'ai donc passé un bon moment de lecture, si vous voulez lire quelque chose de léger et rapide je vous le conseille.


1 commentaire:

  1. Aigrie, moi ? Non, pas du tout. Comme tu le dis si bien Jessica,la secrétaire médicale doit prendre sur elle car les patients ne sont pas toujours faciles à gérer. Mais cela n'empêche que j'adore mon métier, et mes patients !

    RépondreSupprimer