lundi 13 juin 2016

Mon nom est N de Robert Karjel - Editions Denoel

4ème de couverture

En plein océan Indien, sur une base militaire isolée, le FBI essaie de faire parler un prisonnier. Mais le détenu, suspecté d’avoir participé à une attaque terroriste aux États-Unis, refuse de parler. Ernst Grip, un ex-officier suédois, est envoyé sur cette base afin de déterminer si le prisonnier, connu seulement sous le nom de «N.», est un citoyen suédois. Peu à peu, Grip découvre que N. est lié à un autre groupe de personnes, aussi louches qu’hétéroclites : un impitoyable vendeur d’armes américain, un tueur à gages tchèque, une mystérieuse nurse du Kansas, un Pakistanais naïf à vous fendre le cœur – et un Suédois. Leur seul point commun : tous sont des survivants du tsunami dévastateur qui a frappé la Thaïlande en 2004. Plus Grip s’approche de la vérité, plus la situation semble inextricable. Qui est sincère, et qui mène une double vie?

Dans un monde dirigé par la peur, les secrets et les trahisons, Grip et N. devront apprendre à se faire confiance s’ils veulent rester en vie.
Un thriller explosif autour des compromis que les hommes - et les nations - font au nom de la sécurité et de la survie.



Mon avis

Je remercie les éditions Denoel pour cette lecture "Suédoise" :)

Robert Karjel a choisi de nous faire voyager parallèlement entre deux époques en alternant les chapitres. La "première partie" se déroule en 2004 lorsque le Tsunami dévaste la Thaïlande. Beaucoup de morts, de blessés dont un homme qui ne se souvient de rien. Comment se prénomme-t-il ? A-t-il une famille ? A part quelques souvenirs flous où tout est incertain, son passé reste un mystère. 
Il choisi délibérément de ne pas s'ajouter sur la liste des personnes retrouvées, et à s'exiler sur cette île dans un hôtel miteux. 
Désormais, son nom est N, il va rencontrer différentes personnes, victimes elles aussi du Tsunami, avec qui il va aller au-delà des lois car pour le monde entier, ils sont disparus, ils n'existent plus...

La "deuxième partie" se déroule au présent, nous faisons la connaissance d'Ernst Grip, ancien officier Suédois qui est envoyé sur une île afin d'identifier la nationalité d'un prisonnier retenu par le FBI. Malgré toutes les tortures, le prisonnier reste muet, il incombera à Grip de résoudre cette énigme. 

Seulement, d'autres éléments inattendus surviendront et afin de ne pas en dévoiler trop, je m'arrêterais ici.

L'auteur avec sa plume acérée va droit au but mais cache bien son jeu. En effet, il embarque le lecteur dans un écheveau tortueux accompagné de personnages mystérieux à souhait et particulièrement bien travaillés tant psychologiquement que dans leur rôle dans l'histoire. Il nous fait valser de chapitres en chapitres, de rebondissements en rebondissements. A cela s'ajoute un suspens insoutenable qui s'intensifie tout au long des chapitres pour comprendre la finalité de cette histoire, que, dans les toutes dernières pages.

Ce livre est comparé à Homeland et je comprends mieux pourquoi. En effet, entre les conspirations, double jeu, et trahisons, ce livre reprend tous les ingrédients d'un thriller complexe mais réussi avec brio ! Alors si vous souhaitez, déjouez les plans de notre auteur, vous pouvez toujours essayer ! :)

# By Aurélie :) 

MON NOM EST N. de Robert KARJEL - Traduction de Lucas MESSMER - 
2016 - Editions DENOEL - 432 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire