vendredi 17 juin 2016

ZULU de Caryl Ferey

*** Chronique de Jess ****
 
 
4ème de couverture:
Enfant, Ali Neuman a fui le bantoustan du KwaZulu pour échapper aux milices de l'Inkatha, en guerre contre l'ANC, alors clandestin. Même sa mère, seule rescapée de la famille, ne sait pas ce qu'elles lui ont fait...

Aujourd'hui chef de la police criminelle de Cape Town, vitrine de l'Afrique du Sud, Neuman doit composer avec deux fléaux majeurs : la violence et le sida, dont le pays, première démocratie d'Afrique, bat tous les records. Les choses s'enveniment lorsqu'on retrouve la fille d'un ancien champion du monde de rugby cruellement assassinée dans le jardin botanique de Kirstenbosch. Une drogue à la composition inconnue semble être la cause du massacre. Neuman qui, suite à l'agression de sa mère, enquête en parallèle dans les townships, envoie son bras droit, Brian Epkeen, et le jeune Fletcher sur la piste du tueur, sans savoir où ils mettent les pieds... Si l'apartheid a disparu de la scène politique, de vieux ennemis agissent toujours dans l'ombre de la réconciliation nationale...
 
 
 
Je ne connaissais pas du tout les livres de Caryl Ferey avant de commencer Zulu. J'ai voulu connaître ses livres en vue d'une rencontre au salon de St Maur. C'est donc avec Zulu que je découvre l'auteur et quelle claque j'ai pris avec ce livre!
Violence, drogue, sida, racisme, misère, gangs, sexe, collusion des élites et son cortège de corruption, d'injustices et de crimes impunis... c'est un livre coup de poing que Caryl Ferey a écrit sur l'Afrique du sud post-apartheid et pré-Coupe du monde de foot. 
 
Un roman noir, très noir...
Dans ce polar presque trop noir pour être vrai, nos 3 flics un peu paumés doivent s'attaquer non pas simplement à quelques psychopathes détraqués, mais bien à to
ut un système cruel, déshumanisé. et plein de corruption. A trois contre le monde, ce n'est pas gagné, même avec le renfort de toutes les femmes de leur vie, de la vieille zouloue obèse et bienveillante à la femme fragile sous chimio, en passant par la danseuse en transe et l'ex pleine de rancune et totalement givrée.
 
Une histoire qui monte crescendo...
Deux jeunes blanches de la haute société sont retrouvées assassinées et vraisemblablement violées, une équipe de policiers compétents bien que profondément marqués par des passés douloureux commence à enquêter. Jusqu'à ce que l'enquête débouche sur un terrible barbecue à la machette sur la plage (ce passage est particulièrement dur!). Et là on bascule dans un autre monde, d'une violence à couper le souffle, d'autant plus terrifiant qu'il est réel. S'ensuit carnage et vengeance jusqu'à la fin! L'auteur ne fait pas de cadeau à ses personnages.
 
Afrique du Sud, terre hostile....
Ce livre ne donne pas du tout envie d'aller passer des vacances en Afrique du Sud. En tout cas moi je n'ai pas vraiment envie d'y mettre les pieds! Ce livre mêle histoire vraie et fiction et en fait donc un très bon polar. Je viens de voir que ce livre a été adapté au cinéma, je vais de ce pas me procurer le film afin de le regarder.

On ne ressort pas indemne d'une telle lecture. Si vous voulez lire un polar choc qui vous retourne les tripes foncez!!
Je lirais d'autres livres de Caryl Ferey. Je suis ravie d'avoir fait cette découverte.


3 commentaires:

  1. Bienvenue dans l'univers noir de Caryl Férey !
    Je te conseille son duo Haka / Utu (encore plus noir)

    RépondreSupprimer
  2. Bienvenue dans l'univers noir de Caryl Férey !
    Je te conseille son duo Haka / Utu (encore plus noir)

    RépondreSupprimer
  3. ils se suivent Haka et Utu? Et t'avais raison quand tu me disais qu'il était dur!

    RépondreSupprimer