mercredi 20 juillet 2016

Terreur de Jeunesse de David Vallat - Editions Calmann-Levy.

**** Chronique de Jess ****

4ème de couverture :

1995, David Vallat, 23 ans, est arrêté. Impliqué dans les réseaux du GIA qui terrorisent alors la France, le djihadiste a longtemps côtoyé Khaled Kelkal, Ali Touchent ou encore Boualem Bensaïd. Derrière les barreaux, il ouvre les yeux.

Aujourd’hui, David Vallat témoigne des mécanismes qui poussent un jeune à s’engager dans le djihad. Déterminé à lutter contre les dérives religieuses, il décortique, dans ce livre citoyen, les rouages de l’embrigadement et propose des pistes vers un processus de déradicalisation. David Vallat pensait vivre caché mais les attentats de Charlie Hebdo et ceux du 13-Novembre ont changé la donne.





Merci à Babelio et aux éditions Calmann-Lévy pour cette lecture.

Ce livre est d'actualité au vue de ce qui se passe actuellement dans le monde. J'ai choisi ce livre pour essayer de comprendre ce qu'il peut se passer dans la tête de personne qui décident de tomber dans l'islam radical.

David Vallat nous raconte comment tout à commencer pour lui. Vivant dans une cité HLM proche de Lyon il a commencé à mal tourné et à fréquenter les mauvaises personnes. De petits larcins en arrestations et condamnations il décide de changer du tout au tout et se réfugie dans le Coran.

Il commence à s'intéresser de plus en plus à l'islam et demande conseil à ses amis musulmans et à leurs parents. Puis il saute le pas et se convertit. Mais au lieu de vivre la religion comme ses amis musulmans il fonce tête baissé dans la radicalisation en rencontrant de mauvaises personnes.
De là s'ensuit des voyages, tout d'abord la Bosnie et ensuite les camps d'entrainement en Afghanistan. Son but est de sauver les musulmans contre les différents Etats.
Jamais il n'a été d'accord pour tuer des civils. Quand il se rend compte que ses compagnons ont d'autres projets en tête il décide de tout arrêter.

Il va quand même se faire arrêter à la suite de divers attentats qui ont eu lieu en 1995 auxquels il n'a pas participé mais dont il connaissait les protagonistes de l'affaire.
C'est en prison que va commencer sa déradicalisation. Comme quoi la prison n'a pas que du mauvais.
 
Un livre très bien écrit qui nous donne un aperçu de ce qui se passe en ce moment.
Si comme moi vous aimez les autobiographies et êtes curieux des évènements actuels je vous le conseil grandement.
J'ai beaucoup aimé les dernières pages du livres où il donne son point de vue sur les derniers attentats qui ont eu lieu en France et dans les autres pays d'Europe et aux USA.

Un livre à lire! En espérant que ça fera réagir certains!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire