vendredi 2 septembre 2016

Ne sautez pas de Frédéric Ernotte - Editions Lajouanie

**** Chronique de Jess ****
4ème de couverture :
Est-ce forcément mal de ne pas faire le bien ? Assis sur le toit d'un des plus hauts gratte-ciel de Bruxelles, Mathias est songeur. Les jambes du laveur de vitres balancent dans le vide à plus de cent mètres du sol. Alors qu'il réfléchit au travail d'intérêt général que la justice lui a imposé (vendre en porte à porte des gadgets pour une association humanitaire), un homme paniqué surgit derrière lui. Mathias ne le sait pas encore, mais la minute qui va suivre va radicalement changer sa vie. Un engrenage impitoyable vient de s'enclencher...


Merci aux éditions Lajouanie de m'avoir fait découvrir ce livre et la très belle plume de Frédéric Ernotte.
Voici un livre dont on entend beaucoup parlé en ce moment sur les réseaux sociaux. Le titre nous ordonne de ne pas sauter et pourtant j'ai sauté dans ma lecture à pied joint et je ne l'ai plus lâché.

Voici l'histoire de Mathias qui vit une vie tranquille avec sa copine Elsa. Il est laveur de vitre et subit des travaux d'intérêt général suite à des excès de vitesse en vendant des objets pour une ONG.
Un jour pendant sa pause en haut du plus haut building de Bruxelles, un homme pense qu'il veut se suicider et lui propose de l'argent. Mathias va alors avoir une idée venue de nulle part et qui va changer sa vie.

Ne vous attendez pas à un polar et à du suspens car comme l'éditeur le précise si bien "roman pas policier mais presque...".
C'est un livre qui change, qui nous fait voir la vie différemment, du point de vue de Mathias, jeune homme plein d'états d'âme et de questionnement. Un personnage super attachant qu'on aimerait connaître et être l'ami.

C'est un livre qui nous explique comment nous pouvons commettre des délits sans se sentir coupable car nous le faisons pour améliorer le quotidien et le bien-être des plus démunis.
Un roman plein de bon sens et d'humour qui parle de problèmes actuels.

Les éditions Lajouanie confirme la qualité des auteurs qu'elles publient. Encore un super roman que j'ai adoré et que je vous conseille grandement.

Quant à Fédéric Ernotte c'est un auteur que je vais suivre de près car son écriture est très belle. J'ai lu de magnifiques phrases dans ce livre que je regrette de n'avoir pas relevé d'ailleurs.

A vos librairies !

Détails sur le produit
  • Relié: 291 pages
  • Editeur : Editions Lajouanie (26 août 2016)
  • Collection : Roman policier, mais pas que...
  • Langue : Français

L'Avis d'Aurélie :

Mathias est un jeune homme qui a une profession peu commune, il est laveur de vitres. Il passe la plupart de son temps sur une nacelle à nettoyer des buildings de vitres.

Tout démarre avec son jugement pour excès de vitesse où il propose de vendre en porte-à-porte des figurines pour une ONG. Tout bascule à sa pause-déjeuner, les jambes dans le vide, sur la terrasse de l'immeuble d'une grosse société. Un homme lui propose de l'argent pour le supplier de ne pas sauter de ce toit... Mathias va alors agir et changer sa vie à jamais...

J'ai beaucoup aimé suivre les péripéties de Mathias qui essaye d'apporter de l'aide aux associations humanitaires. Est-ce qu'une personne seule peut agir pour une association ? Comment se rendre compte si cela va vraiment aider ces personnes ? A-t-on le droit de démunir des personnes pour en donner à d'autres ? Désormais Mathias s'en soucie et a le besoin irrépressible de faire le bien autour de lui et de soutenir les associations humanitaires. Néanmoins, il ne peut pas le faire seul, alors il élabore des plans aussi fou les uns que les autres... Une jolie leçon de vie, une vraie morale donnée par Mathias, un personnage plein de questionnements qui nous fait passer par tout un panel d'émotions.

Frédéric Ernotte se distingue de part son écrit pas commun. Son écriture est remarquable. J'ai noté de jolis phrasés tels que :
"On n'a jamais le temps. Il faut le prendre et le dompter pour en faire un prisonnier docile" 
"L'horizon est bien plus lointain lorsqu'on ne pointe pas son nez en direction de ses chaussures" 
"Je sais maintenant que la meilleure manière de tourner une page est de ne pas la lire à tout le monde" 
"Entraîner quelqu'un dans sa chute ne la rend pas moins douloureuse"
Un roman pas policier mais presque... et qui mérite le détour ! Les éditions Lajouanie innovent encore et toujours. Une maison d'édition qui ose à ses risques périls et qui n'a pas hésité à sauter dans le roman de Frédéric Ernotte !

# By Aurélie :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire