mercredi 14 septembre 2016

Rural noir de Benoît Minville - Editions Gallimard

**** Chronique de Jess ****
4ème de couverture :
Adolescents, Romain, Vlad, Julie et Christophe étaient inséparables; ils arpentaient leur campagne et formaient un "gang" insouciant. Puis un été, tout bascule. Un drame, la fin de l'innocence.
Après dix ans d'absence, Romain revient dans sa Nièvre désertée, chamboulée par la crise, et découvre les différents chemins empruntés par ses amis.
Évoquant à la fois La guerre des boutons de Louis Pergaud et la tradition du "country noir" américain, oscillant entre souvenirs de jeunesse et plongée nerveuse dans la réalité contemporaine d'une "France périphérique" oubliée de tous, Rural noir est un roman à la fois violent et tendre; évoquant l'amitié, la famille, la culpabilité.
Romain, après 10 ans d'absence décide de retourner dans sa Nièvre natale et de retrouver son frère Chris.
Il retrouve donc avec affection son frère et apprend par la même occasion qu'il est en couple avec Julie, leur meilleure amie d'enfance. Il apprend aussi que son meilleur ami Vlad continue de tremper dans des magouilles avec son ennemi d'enfance Cédric. Le jour de son retour, Vlad vient d'être passé à tabac et est entre la vie et la mort. Les deux frères décident donc de retrouver qui a pu s'en prendre à l'un des leurs.
 
La vie en noire....
Tout n'est pas rose dans les campagnes et l'auteur nous dépeint un tableau assez rustre et noir des campagnes françaises. Les trafics de drogue ne sont pas l'exclusivité des grandes villes. Romain se rend compte que malheureusement rien ne change si ce n'est la montée de la violence et des trafics dû à la désertification des campagnes et du chômage.
Ce roman est l'histoire avant tout d'une profonde amitié commencé à l'adolescence. L'histoire du "gang" cette bande d'amis, de ce qu'il s'est passé le fameux été de leur 14 ans, d'une amitié à la vie à la mort. 
 
Mais si le passé venait pourrir le présent...
Les chapitres alternent passé et présent. On sent qu'il s'est passé quelque chose 15 ans auparavant, que Romain garde un secret. Que s'est-il passé? Vous ne le saurez qu'à la fin amis lecteurs.
J'aime beaucoup les romans qui alternent passé et présent, et quand en plus ce sont les histoires d'une bande d'adolescents j'apprécie encore plus.
Un livre qui se lit vite où l'on a envie de connaître le fin mot de l'histoire. Qui a pu tabasser à mort Vlad? Romain va-t-il arrêter les trafics en tout genre dans sa campagne? Et si la vérité n'était pas celle que l'on croit?
J'aurais cependant un point négatif, on a parfois du mal à savoir de quel personnage parle l'auteur, que ce soit dans les dialogues ou les descriptions des scènes et j'ai souvent dû revenir en arrière de quelques lignes pour le savoir. Sentiment un peu déroutant mais sans ça ce livre se lit tout seul.
Si vous ne connaissez pas encore Benoit Minville, je vous conseille vraiment de lire son livre, un roman noir, plein d'émotions, de rancœur, d'amitié, de culpabilité et de regrets. Et si vous croisez Benoît pendant un salon n'hésitez pas à aller le voir car sous ses airs de rockeurs méchants il est très sympa ;-)
 
St Maur en poche 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire