mercredi 19 octobre 2016

Tabous de Danielle Thiery - Editions Ombres Noires

**** Chronique de Jess ****


Dans un hôpital d’Arcachon, une femme et son bébé de 4 mois disparaissent mystérieusement. Le commissaire de la PJ de Paris, Edwige Marion, descend épauler son ancien collègue bordelais, accompagnée d’Alix de Clavery, une jeune psycho-criminologue aux méthodes singulières.

L’enfant est retrouvé… sans sa mère.

Commence alors une enquête difficile où la spécialiste se heurte aux murs du silence et à la puissances des tabous.


 
 
Je remercie les Editions Ombres noires pour cette nouvelle lecture.
J'avais connu Danielle Thiery au salon du polar de Montigny en 2014 où je lui avais pris "Affaire classée" que j'avais beaucoup aimé. J'avais comme objectif de lire tous ses livres dans l'ordre mais le temps m'a manqué et je ne pouvais pas passer à côté du dernier.
 
J'aurai dû les lire dans l'ordre car même si chaque histoire/enquête est différente il y a toujours le passif des personnages récurrents et des clins d'œil aux précédentes affaires ça m'a donc un peu dérouté. Mais ça ne change en rien le fait que l'enquête est très prenante.
 
Tabous...
Dès le titre nous savons que les enquêteurs, Marion Edwige, et ses équipiers vont avoir à faire à des enfants. On sent que chaque protagoniste en charge du dossier a un passif avec ce genre de chose. Une nouvelle personne vient d'arriver dans le service, une psycho-criminologue, Alix De Clavery, un peu en marge des autres, mais qui a comme un sixième sens pour résoudre et comprendre les tréfonds des gens. A l'instar de ses co-équipiers nous sentons un passif, une enquête jamais résolue et qui la bouffe de l'intérieur.
 
Deux histoires...
L'histoire commence par Truc, un gars paumé qui vient de voler un scooter et tente de se rendre chez un pote de prison. Malheureusement, il va aller de mauvaises surprises en mauvaises surprises. Nous savons qu'il s'est passé quelque chose à l'hôpital de la Teste mais quoi ? Mystère...
De l'autre côté, Marion reçoit un appel d'un ancien collègue bordelais, qui souhaite son aide dans la disparition d'une jeune maman et de son bébé. Elle va partir avec son équipe pour démêler le sac de nœud.
 
Nous sentons d'entrer de jeu que Danielle est du métier, ça se sent dans le déroulement de l'enquête, dans le vocabulaire. On sent le vécu, la noirceur des enquêtes. Ici comme le dit le titre nous rentrons dans un sujet tabous, les enfants, la maltraitance, et qui la fait subir.
Les équipes vont se scinder en plusieurs binômes afin de savoir ce qui a pu se passer à l'hôpital et retrouver Célia. Son bébé est vite retrouvé mais avec elle, les questions vont se bousculer. Que s'est-il passé? Que cache la famille de Célia? Pourquoi le père du bébé est lui aussi introuvable?
 
Un polar prenant, déroutant tant on a l'impression de vivre l'enquête de l'intérieur. J'ai eu qu'une seule envie connaître le fin mot de l'histoire, et contrairement à certaines critiques que j'ai pu lire, je n'ai pas vu la fin venir.
 
Un polar et une auteure que je ne peux que vous conseiller!


2 commentaires:

  1. Ca fait longtemps que je ne me suis pas plongée dans un polar... Je note celui-ci qui m'a l'air palpitant. Merci de la découverte!

    RépondreSupprimer