samedi 3 décembre 2016

Le printemps des corbeaux de Maurice Gouiran - Editions Jigal Polar

4ème de couverture 
Mai 81. La France se passionne pour les prochaines présidentielles. Louka, jeune étudiant marseillais, cherche plutôt une idée pour gagner un peu de fric. Une mère aux abonnés absents, un père abattu lors d'un braquage, Louka a un passé chargé, trimballé entre foyers et familles d'accueil. Pour l'instant, il va à la Fac, vit de petits boulots et de combines en tout genre. Mais Louka est intelligent, il fonctionne à l'instinct, maîtrise déjà les codes des voyous et ceux qui permettent de mener les hommes. Et c'est en lisant un article du Canard sur Papon que l'idée va jaillir... Sans aucun état d'âme, il met alors en place une redoutable machine à cash... Mais le chemin qui mène à l'enfer n'est-il pavé que de bonnes intentions ?


Mon avis
Je remercie Jimmy des éditions Jigal pour sa confiance :)

Nous faisons la connaissance de Luc Rio alias Louka qui sera notre personnage principal. Louka, fils d'un truand abattu par la police, et d'une mère qui l'a abandonné peu de temps après. Il est placé dans des familles d'accueil via la DDASS jusqu'à sa majorité. 

A 18 ans, il loue une chambre dans l'immeuble de sa grand-mère, Mamété. Louka est un petit futé, il met en place une gigantesque arnaque sans se mouiller. Il rempli des bordereaux de chèques qui remplissent son compte à vue d'oeil. Louka se sent pousser des ailes et va jouer à des parties de poker clandestines... Mais à trop vouloir être gourmand, on finit par se faire prendre... Sa combine à la banque est démasquée, il lui faudra trouver un autre plan, d'autant plus qu'il vient de perdre une somme plus que rondelette qu'il va devoir rembourser rapidement. 

Mais Louka ne s'avoue jamais vaincu, il trouve une autre astuce via son ami Jeannot qui n'est autre qu'un archiviste...Tout ceci nous fera remonter le temps jusqu'en 39-45, où bon nombre de dénonciations sont faites... D'autre part, Louka sera approché par Roland, l'oncle de sa petite amie du moment, Lucie. 

C'est le second livre de Maurice Gouiran que je lis et je dois dire que je ne suis pas déçue. J'aime beaucoup son style d'écriture qui prend son temps pour tisser sa toile afin de mieux nous "engluer". Pas de précipitation dans la narration, tout s'installe au fur et à mesure et s'imbrique à merveille. Les personnages sont toujours aussi bien travaillés, ce que j'apprécie tout particulièrement. Je me suis beaucoup attachée au personnage de Louka et à ses nombreuses péripéties. De combines en combines, il arrive à se relever même quand on le croit perdu. L'auteur nous fait découvrir un pan d'Histoire différent à chaque nouvel opus. Monsieur Gouiran se documente minutieusement afin de ne pas nous noyer dans un trop plein d'informations. Grâce à tout cela, il créé la rencontre entre le présent et le passé et là c'est l'apothéose. Un polar majestueux avec une belle force de frappe !

Si vous aimez les livres alternant passé et présent, l'Histoire avec un grand H, alors Maurice Gouiran est un auteur incontournable !!! 

Ma chronique sur son précédent livre "Maudits soient les artistes" ici !

# By Aurélie :) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire