vendredi 9 décembre 2016

Travailler tue d'Yvan Robin - Editions Lajouanie

**** Chronique de Jess ****
 
Hubert Garden est chargé de veiller au respect des procédures de sécurité dans une société de travaux publics. Un job largement dans ses cordes. Sauf que les accidents se succèdent sans qu’il y puisse grand-chose. Et que sa hiérarchie, l’estimant responsable, décide de le déclasser. Le spécialiste du «zéro accident» entame alors une croisade mortelle contre cette boîte ingrate.
 
 
 
Hubert Garden est Inspecteur Général Sécurité au service Prévention des Risques de l'entreprise V2V, grosse entreprise de BTP dont le Directeur demande toujours plus. Hubert doit tout faire pour arriver au "zéro accident" mais dur dur quand l'entreprise n'y met pas les moyens et embauche des salariés étrangers. Dès les premières pages nous comprenons tout ce que doit faire Hubert afin de satisfaire ses employeurs à savoir rhabiller correctement un ouvrier suite à un accident de chantier afin que la société ne soit pas poursuivit en justice pour non respect des règles de sécurité.
 
Le jour où son patron le menace de le rétrograder suite à plusieurs accidents dont Hubert n'est pas responsable, il va complètement péter un plomb. Un burn-out explosif qui va se transformer en vengeance. Le "Zéro accident" va se transformer en accidents à répétition pour l'entreprise.
Le pauvre Hubert m'a souvent fait de la peine. Une enfance gâchée par une mère absente, un mariage qui ne le satisfait plus avec une femme insipide qui bosse dans un mouroir et qui ne rêve que d'enfanter. Sa maison en construction qui n'avance pas d'un pouce (un comble pour quelqu'un bossant dans le BTP!) et sa vie dans une caravane pourrie.
On comprend vite sa descente aux enfers et son cynisme. Les moyens mis en place pour sa vengeance prouve aussi la qualité et la bonne volonté qu'il a de bien faire son travail mais cette fois à l'envers.
 
Yvan Robin nous offre un polar noir qui change, bourré de cynisme et d'ironie. Un état d'esprit qui représente bien ce que certaines personnes peuvent ressentir dans leur vie professionnelle.
 
Un livre qui se lit tout seul et vite. Curieusement je n'ai pas été choqué par ce qu'Hubert faisait pour se venger et pourtant il y aurait de quoi. J'ai prié pour qu'il s'en sorte sans bobo.
Un personnage donc que l'on a envie de protéger et de voir s'en sortir.
 
Encore un roman des Editions Lajouanie qui a été bien agréable à lire.

Détails sur le produit

  • Relié: 248 pages
  • Editeur : Lajouanie (23 octobre 2015)
  • Collection : ROMAN POLICIER

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire