lundi 27 février 2017

Lucie ou la vocation de Maëlle Guillaud - Editions Héloïse d'Ormesson

**** Chronique de Jess ****

Avec une sensibilité et une justesse infinies, Maëlle Guillaud nous entraîne dans un monde aux règles impénétrables.
En posant la question de la foi et en révélant sa puissance à tout exiger, Lucie ou la vocation entre en résonance avec l’actualité.


Suite à un très bel avis, j'ai été curieuse de découvrir ce livre. J'ai profité d'un salon et d'une rencontre avec l'auteure pour l'acheter.
Le sujet principal n'est pas forcément ma tasse de thé, moi qui ne suis pas du tout croyante. Maëlle Guillaud a réussi à me faire rentrer dans les ordres par procuration le temps de son roman. Il est intéressant d'essayer de comprendre comment à notre époque une jeune fille peut vouloir rentrer dans les ordres. 
Lucie va devenir Marie-Lucie, elle décide d'intégrer la congrégation des sœurs car pour elle c'est le seul moyen de vivre la religion et son amour pour Dieu.
Son amie Juliette ne va pas comprendre ce choix et nous allons avoir son point de vue pendant notre lecture. Elle va tout faire pour que Lucie change d'avis et quitte la congrégation. 
Sa mère accepte son choix mais doit faire le deuil de voir sa fille avoir une vie normale. Elle doit faire face aux regards de ses proches sur sa fille. 

" Il lui faut faire le deuil de toutes ces espérances déçues, ces rêves qui lui échappent."

Très vite après son intégration, Lucie va comprendre la dureté de la vie de sœur, ses privations, l'obéissance, les corvées etc. A-t-elle fait le bon choix? Finalement la vie au prieuré n'est pas un long fleuve tranquille et elle va vite se rendre compte qu'il y a aussi des magouilles et même de la trahison entre sœurs de Dieu.

"Ici, tout lui manque. Sa famille, ses amis, rire, étudier. Etre vivante. Cet endroit est pire qu'un tombeau..."
 
Il est très intéressant dans ce livre d'avoir le ressenti de Marie-Lucie et de son entourage. Chacun a sa propre vision de la vie monacale et son point de vue sur la religion. Je ne sais pas si la vie à la congrégation décrite par l'auteure est véridique mais si c'est le cas ça ne doit pas être facile tous les jours.
Je vous conseille ce livre qui traite du renoncement et de l'amour d'une manière originale et peu commune.
 

Biographie de l'auteur

Née en 1974, Maëlle Guillaud est éditrice. L. ou la vocation est son premier roman.
 

Détails sur le produit

  • Broché: 199 pages
  • Editeur : Héloïse d'Ormesson (18 août 2016)
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire