lundi 13 mars 2017

Aquarium Nouvelles de la Mongolie d'aujourd'hui de L.Ulziitugs - Editions Borealia

**** Chronique de Jess ****
 
« Au moment où j’ai acheté cet aquarium, je ne me doutais pas que je préparais mon cercueil. Si je l’avais su, j’en  aurais bien sûr choisi un plus grand. Je suis claustrophobe. Au-delà des frontières de ce petit aquarium, mon appartement de quatre pièces et mon bureau, si spacieux et  lumineux qu’il fait s’extasier tout le monde, et même la vaste steppe de ma Mongolie natale aux étendues infinies honorées dans tous les poèmes et les chansons, tout cela me semblait ne pas suffire à reprendre ne serait-ce qu’une seule fois mon souffle, tant j’étouffais. J’avais besoin de plus, de beaucoup plus d’espace que les autres. »




Poétique, plein de sagesse, voilà les mots qui me viennent en refermant ce recueil de nouvelles. L'auteur nous parle d'amour, de mort, d'amitié, de vie à sa façon, de manière originale et philosophique.
J'ai particulièrement aimé sa nouvelle qui traite de la mort et sa façon d'appréhender le deuil. Je pense que chaque personne qui a vécu ou vit un deuil devrait la lire pour apaiser le chagrin qu'il peut ressentir.
 
D'habitude je ne suis pas particulièrement fan des nouvelles, mais cette fois j'ai été charmé par le style de l'auteure.
Nous sommes embarqués dans toutes ses histoires avec différentes héroïnes qui nous comtent leur vie.
Des histoires qui nous font réfléchir sur le sens de la vie, de notre vision de celle-ci.
 
Un petit livre de 13 nouvelles originales avec une écriture sublime qui enchantera les amoureux de belles petites histoires sur la vie.
 
Merci à Emilie Maj qui m'a sollicité pour me faire connaître ce livre et son auteure.


L’auteure
Best-seller dans son pays, auteure d’une centaine d’oeuvres littéraires, L. Ulziitugs fait partie de la jeune génération d’écrivains et de poètes mongols, des écrivains urbains fiers de la culture des cavaliers des steppes et de leur spiritualité.

Son premier livre paru en France, Aquarium. Nouvelles de la Mongolie d’aujourd’hui, est composé de  13 nouvelles issues de trois de ses ouvrages les plus reconnus. Elle est traduite par R. Munkhzul, récompensée en 2016 par le Ministère mongol des Affaires Étrangères pour son œuvre de traduction de la littérature mongole.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire