mercredi 1 mars 2017

Du barbelé sur le coeur de Cédric Cham - Editions Fleur Sauvage

4ème de couverture
Dris est un délinquant multi-récidiviste qui a décidé de se ranger pour commencer une nouvelle vie.
Serge est un pédophile qui compte bien profiter de sa liberté nouvellement retrouvée.
Schimanski est un flic de la BAC de nuit qui se retrouve embarqué dans une enquête hors procédure.

Les chemins respectifs de ces trois hommes finiront par se télescoper.


Mon avis
Je remercie les éditions Fleur Sauvage pour cette lecture plus que réaliste.

Trois personnages principaux :
- Driss, jeune délinquant multi-récidiviste qui a fait plusieurs aller-retours en prison. Aujourd'hui, à 40 ans, il en a assez et cherche sa rédemption. C'est là son unique chance de s'en sortir. Parviendra-t-il à ses fins ? Il va se remettre à la boxe, frapper pour se défouler et non pour rendre les coups. 
- Serge est un pointeur en langage familier (pédophile). Il clame son innocence et joue avec le système judiciaire. Mais croyez-moi, il est loin d'être un ange. 
- Schimanski, flic de la BAC de nuit avec une conception du règlement peu orthodoxe. Père d'un enfant qu'il n'a jamais reconnu...
Ce qui les relient ? L'univers de la cité désabusée, laissée à l'abandon...
Trois destins qui finiront par se percuter de plein fouet, mais quand ? Comment ? Pourquoi ?

L'auteur travaille dans l'Administration Pénitentiaire Française, et de part sa profession, il nous offre une vision sans complaisance et plus que réaliste de ce qu'il se passe en prison et "à l'après prison".

Cédric Cham signe ici son deuxième roman, un roman sociétal. L'auteur nous interpelle sur nos actions et ses conséquences. Peut-on être "tout noir ou tout blanc" ? Est-ce forcément néfaste de faire le bien par le mal ?

J'ai tout de suite été embarquée dans son histoire. J'ai dévoré ce livre en très peu de temps. Plus proche de la réalité, on ne peut pas faire. J'ai suivi avidement l'histoire de Driss pour qui j'ai eu de l'affection, pour Serge que j'ai détesté de toutes mes forces et que j'aurais même pu tuer ! Quant à Schimanski, je reste assez mitigé, mais au final, je suis loin de le porter dans mon cœur. Je suis passée par tout un éventail d'émotions : la joie, la colère, l'apaisement, la tristesse mais aussi la rage.

Cédric Cham a construit son récit avec de courts chapitres d'une manière très pertinente. On suit la destinée de chacun des personnages, on ne comprend pas comment ces trois hommes vont se rencontrer car on a beau chercher, à aucun moment on ne trouve de liens. Et d'un coup, ça nous explose en pleine figure. Tout est là, il n'y a plus rien à chercher.
J'ai détesté cette fin qui m'a laissé un goût amer, j'aurais voulu qu'elle soit plus "heureuse". Je ne vous en dirais pas plus pour vous laisser apprécier cette fin à sa juste valeur.

"Du barbelé sur le cœur" est un roman noir à l'état pur qui doit être lu !

# By Aurélie :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire