vendredi 3 mars 2017

Les filles déchues de Wakewater de V.H. Leslie - Editions Denoël

**** Chronique de Jess****
 
 
Londres, époque victorienne. Le sanatorium de Wakewater est une sinistre bâtisse située sur les bords de la Tamise qui accueille les jeunes femmes dépressives. On retrouve régulièrement des cadavres de noyées échoués à proximité...
Londres, de nos jours. Délaissé pendant des années, Wakewater a été transformé en immeuble dernier cri. C'est ici que s'installe Kirsten, à la suite d'une rupture. Elle espère y trouver la paix, grâce au calme réparateur de la Tamise. Au fil des jours, la jeune femme devient de plus en plus obsédée par les secrets que recèle l'ancien sanatorium. Et si les noyées de Wakewater n'avaient pas dit leur dernier mot ?
 
 
 
 
 
 

Ce roman se déroule sur deux époques dans un même lieu où nous allons suivre deux femmes. Wakewater, était un sanatorium au XIXème siècle qui soignait les maux des femmes. Evelyn, une jeune femme, y a séjourné quelques temps. L'eau est à la base des traitements du sanatorium (bain d'eau chaude ou froide, enveloppement...). Des phénomènes curieux vont bientôt apparaître qui vont pas mal perturber la vie d'Evelyn au sein de l'établissement.
 
De nos jours, Kirsten emménage à Wakewater suite à son divorce. L'ancien sanatorium a été rénové en appartement de standing. Elle va tout de suite être attirée par la Tamise qui court le long de l'établissement. Petit à petit d'étranges phénomènes vont se manifester (fuites d'eau, jeune femme qui marche près de l'eau et qui disparaît aussi vite qu'elle est apparu). Kirsten va essayer de comprendre ce qui se passe et chercher à en savoir plus sur ce qu'était l'établissement.
 
Deux vies de femmes dépeintes dans ce roman. Deux femmes qui vivent une séparation. Deux histoires qui vont se croiser.
 
Ambiance huis clos très angoissante dans ce livre. L'eau omniprésente donne une sensation d'étouffement, de pression. Nous sommes nous aussi complètement happé par l'histoire de Wakewater. J'ai lu ce livre d'une traite tellement il m'a intrigué. Je pense que ce livre ferait un très bon film. J'imaginais bien cet établissement un peu isolé au milieu des champs et des bois avec ce fleuve qui prend de plus en plus de place dans l'histoire. L'auteur à très bien décrit l'atmosphère qui se dégage de Wakewater à m'en donner des frissons dans le dos.
Une lecture qui change et qui a joué avec mes nerfs! Ce n'est pas pour me déplaire!  

Détails sur le produit

  • Broché: 160 pages
  • Editeur : Denoël (2 février 2017) que je remercie pour cette lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire