mardi 4 avril 2017

Ragdoll de Daniel Cole - Editions La Bête Noire

**** Chronique de Jess ****

La police découvre un cadavre composé de six victimes démembrées, assemblées entre elles par des points de suture telle une marionnette, et que la presse va rebaptiser Ragdoll, la poupée de chiffon. L'inspecteur Fawkes, qui vient juste d'être réintégré à la Metropolitan Police de Londres, dirige l'enquête sur cette épouvantable affaire, aidé par son ancienne coéquipière, l'inspecteur Baxter. Le tueur nargue la police en diffusant via les médias une liste de six noms, et en précisant les dates auxquelles il compte les assassiner.

Fawkes et Baxter réussiront-ils à sauver ces six personnes, quand le monde entier garde les yeux braqués sur chacun de leurs mouvements ?
 

Je remercie La Bête Noire pour cette nouvelle lecture.

Suite aux nombreuses éloges que j'ai pu lire sur ce livre et à l'avis de Gérard Collard qui en fait le polar à ne pas rater j'avais hâte de me plonger dedans.
Et comme la plupart des romans qui sont encensés par le public je suis déçue. Peut-être parce que je m'attendais à une grosse claque et à avoir un gros coup de cœur.

L'idée de départ pour l'intrigue est vraiment très bien trouvée. Un cadavre découvert dans un appartement, composé de six corps différents. L'inspecteur est personnellement visé quand on s'aperçoit que le cadavre pointe le doigt vers son appartement. De plus, son ex-femme, Andréa, qui est journaliste reçoit une liste de six noms avec six dates qui correspondent à leur mort. Commence alors un compte à rebours pour essayer de protéger les personnes sur la fameuse liste.
Mais quoi que fasse la police, le tueur semble impitoyable et trouve toujours un moyen d'arriver à ses fins.
Et d'un autre côté, les enquêteurs essayent de trouver l'identité des six corps qui compose "Ragdoll".
 
L'enquête n'est pas focalisée que sur la police londonienne mais aussi sur le rôle des journalistes. Ces derniers vont empiéter sur l'affaire et mettre à mal l'avancement de l'enquête.
Les personnages ont tous une part importante dans le livre. Il y en a énormément  dans ce livre et parfois j'ai dû faire marcher ma mémoire pour me rappeler quel était le rôle de certains. Fawkes, ce flic meurtri par une autre affaire. Il est plus que borderline et a deux doigts de se faire virer de la police.
Baxter, jeune enquêtrice au caractère bien trempé qui va faire de son stagiaire son souffre-douleur. Edmunds, le stagiaire de Baxter, qui va devenir plus qu'un simple stagiaire tellement il va se donner dans l'enquête.
 
Toute l'intrigue est bien menée, on se demande à chaque fois comment le tueur va réussir à tuer les personnes de la liste malgré la présence des policiers et garde du corps. Et ne cherchez pas à deviner comment le tueur va les tuer c'est impossible à deviner!
Par contre, je pensais avoir un rebondissement de dernière minute en fin de roman et bien non. Du coup aucune surprise pour moi car j'avais compris une partie du dénouement quasiment dès le départ. Une fin donc décevante en ce qui me concerne j'aurai aimé quelque chose de plus abouti et avoir certaines explications qui je pense sont manquantes.
 
Toutefois, c'est quand même un excellent premier roman, et je lirais le suivant car au vu de ce premier roman la suite risque d'être très prometteuse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire