lundi 19 juin 2017

L'étrange Halloween de M.Léo d'Olivier Kourilsky - Editions Glyphe

**** Chronique de Jess ****
Trafiquant de drogue, Léo Hernàndez, dit Le Mexicain, traîne une superstition maladive. Voici qu'à la suite d'une livraison ratée, son patron lui ordonne de foncer au pays de Galles récupérer une nouvelle cargaison de came dans un château hanté, le soir d'Halloween. Le Mexicain va y croiser un couple de chirurgiens français et leur fille Pauline, adolescente perturbée, gothique et un peu kleptomane.C'est le début d'une suite de rebondissements en cascade : le malfaiteur, poursuivi par la police et ses anciens complices, veut récupérer son bien à tout prix, un précieux carnet garant de sa survie. L'ex-commissaire divisionnaire Maupas trouve là une occasion rêvée de sortir de sa retraite.

Léo Hernandez dit "Le Mexicain" est une petite frappe. Il est le maillon d'un puissant trafic de drogue. Quand un jour la remise d'une cargaison tourne à la catastrophe il se retrouve obligé de sortir l'argent de sa poche et de partir en Angleterre afin de récupérer une nouvelle cargaison. Il sait qu'il est sur la sellette vu que son pote s'est fait liquider par ses patrons. Parti en Angleterre, il va croiser la route de la famille Timsit qui sont en voyage. Cette pauvre famille va se retrouver en plein dans les histoires du Mexicain alors qu'elle n'avait rien demandé.

Encore une fois c'est un plaisir de lire un polar du Docteur K. Je sais que je vais passer un bon moment mais trop rapide (ses livres se lisent trop vite!) Nous retrouvons des personnages connus notamment le commissaire Victor Maupas qui est maintenant à la retraite.

Dans ce polar nous connaissons d'entrée de jeu le coupable (Le Mexicain). Le but de l'intrigue étant de savoir comment la police va le retrouver et l'arrêter. Car sous ses airs un peu niais et gauche il est bien malin! Et si au premier abord je le trouvais sympathique, j'ai fini ma lecture en le trouvant très rebutant.

Tout se tient et l'enquête est très bien menée. Nous avons un point de vue externe c'est à dire que nous sommes les témoins des agissements de tous les protagonistes de l'histoire (Truands, victimes, police etc). Un petit rebondissement de dernière minute a enchanté ma fin de lecture. Je ne m'y attendais pas une seule seconde et j'aime être surprise comme cela.
Encore une fois un petit polar bien sympathique d'Olivier Kourilsky.
Si vous ne connaissez pas ses polars voici mes avis sur ses précédents livres :

Meurtre à la morgue
Meurtre avec prémédication 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire