mercredi 7 juin 2017

Tu tueras l'ange de Sandrone Dazieri - Editions La bête noire

**** Chronique de Jess ****

La mort rôde, aussi belle que fatale. Serez-vous sa prochaine victime ?
Lorsque le TGV Milan-Rome arrive à quai, la police fait une macabre découverte : tous les passagers de la classe affaires sont retrouvés morts.
Si les premiers indices orientent l'enquête vers un attentat, la commissaire adjointe Colomba Caselli, muscles d'acier et âme fragile, est persuadée du contraire. Pour elle, seul Dante Torre, l'« Homme du silo », est capable d'y voir clair dans ce brouillard de mensonges et de fausses pistes. Très vite, ils découvrent que ce massacre n'est que l'énième épisode d'une longue série de carnages, sur laquelle plane l'ombre d'une mystérieuse figure féminine. Elle ne laisse aucune trace, juste un nom : Giltiné, l'ange lituanien des morts.
Une nouvelle enquête de Colomba Caselli et Dante Torre, après le succès français et international de Tu tueras le père.
C'est avec plaisir et impatience que je retrouve Colomba et Dante, les personnages de Tu tueras le père. Mon avis sur ce dernier ici.
Tout commence par une macabre découverte dans le TGV Milan-Rome où tous les passagers de 1ère classe sont retrouvés morts. Une attaque terroriste revendiquée par DAESH. Colomba est appelée sur les lieux mais pour elle tout semble trop simple et facile. Elle décide de faire appel à son ami Dante pour résoudre cette nouvelle énigme.
Comme dans le précédent opus, Colomba va vite être suspendue et faire cavalier seul avec Dante.
Dante se rend vite compte qu'une femme pourrait être responsable du massacre du train tout comme plein de massacres à travers le monde. Qui est-elle? Mystère.
Ils vont tout faire pour essayer de l'arrêter dans sa macabre quête.
Encore une fois l'auteur nous embarque de nouveau dans une enquête exceptionnelle qui ne nous laissera aucun répit.
Encore un pavé de plus de 500 pages où les pages défilent à une vitesse vertigineuse. Tout s'enchaîne parfaitement. L'auteur nous offre des flashback comme dans le premier opus mais qui ne nous éclairerons qu'à la toute fin.
Nous retrouvons pleins d'anciens personnages mais aussi de nouveaux tout aussi bien travaillés. L'auteur nous fait aussi voyager et on a l'impression de visiter les lieux en même temps que nos héros.
Et ne vous attendez pas à être ravie de la fin mais plutôt estomaqué! La première chose qui m'est venue à l'esprit c'est "Mais non!!! Pourquoi nous faire ça!?" Une chose est certaine, il va falloir lire le prochain pour enfin connaître le dénouement de l'histoire.

Encore une fois c'est un sans faute pour Sandrone Dazieri qui confirme son talent de maître de suspens. Après deux livres je peux vous dire que je suis totalement addict à son écriture et ses personnages.
J'ai hâte de pouvoir le rencontrer à Saint Maur en Poche à la fin du mois :-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire