jeudi 13 juillet 2017

Projet Anastasis de Jacques Vandroux - Editions Robert Laffont

**** Chronique de Jess ****
Jean Legarec, responsable d'une agence privée de renseignements, n'a qu'une vague idée de ce qu'il va affronter lorsqu'il accepte une demande inhabituelle : enquêter sur la disparition d'un enfant de six ans, petit-fils d'un homme politique français influent. Pour un million d'euros, il va se lancer dans des recherches qui lui feront prendre tous les risques et le confronteront à son propre passé. Passant d'une ville de Paris secouée par des attentats sanglants aux neiges munichoises, de l'apparente douceur de l'île de Malte aux sombres forêts vosgiennes, le privé va croiser des témoins qui lui apporteront, pièce par pièce, la preuve d'un complot prenant racine dans le mal absolu. Ses alliés : un déporté des camps de la mort encore vigoureux, une historienne allemande sans tabou, d'anciens mercenaires aux méthodes très personnelles, une Alsacienne au charme discret, mais efficace, un ancien militaire qui rêve de sa Provence, des diplomates qui n'ont jamais vraiment pris leur retraite? Quand l'argent et le pouvoir sont en jeu, l'imagination ne connaît pas de limite, et la vie n'a plus de prix.


Je remercie les Editions Robert Laffont pour cette nouvelle lecture.

Quand j'ai lu la quatrième de couverture j'ai tout de suite été emballée par ce livre. Ceux qui me connaissent savent que tous les livres qui touche à la Seconde Guerre Mondiale m'intéresse.
Je peux vous dire avec certitude que ce livre est un énorme coup de cœur et je l'ai su dès les premières pages! L'auteur sait dès le départ nous harponner et nous plonger dans l'histoire.

L'histoire de Jean Legarec, ancien para, qui tient une agence de renseignement. Un homme qui connaît beaucoup de monde et qui ne se laisse pas faire. Quand Maud Clairval l'embauche pour retrouver son fils kidnappé il hésite à accepter le contrat. Ce n'est pas dans ses habitudes de retrouver des enfants perdus. Mais plus on lui fournit d'informations plus sa curiosité est titillée et ce n'est finalement pas qu'une simple affaire de kidnapping sur laquelle il va enquêter. Il va mettre la main dans un nid de guêpes et il va avoir du mal à s'échapper de l'essaim qui va le poursuivre.
Pendant sa recherche il va rencontrer des personnes toutes plus intéressantes les unes que les autres. Il est rare je trouve dans un polar que les personnages secondaires soient aussi bien travaillés. On s'attache aux personnages qui vont aider Jean et on déteste ceux qui lui veulent du mal.
Je me suis vraiment attachée à Jean, le personnage principal qui est un peu bourru. Mais on comprend très vite qu'il s'est passé quelque chose dans son passé qui le hante encore et l'empêche de s'ouvrir complètement. C'est une personne qu'on aimerait connaître et qu'on aimerait avoir à ses côtés pour sa fidélité, son engagement et sa loyauté. Une personne sur qui l'on peut compter.

Nous enquêtons donc avec Jean, nous voyageons entre différents endroits (les Vosges, Malte, Munich), nous cherchons la vérité et le pourquoi sans s'ennuyer une seule seconde. Vu la taille du livre (+ de 500 pages) on pourrait s'attendre à des longueurs ou des passages à vide et bien même pas! Ce livre vous emporte du début à la fin sans que vous vous en rendiez compte.
J'avais peur d'être perdu quand l'auteur aborderait les aspects techniques et scientifiques mais pas du tout. Tout est fluide et percutant.
Jacques Vandroux nous offre un polar passionnant et d'une qualité exceptionnelle, une enquête hors norme qui nous embarque très loin. Je referme ce livre triste de quitter Jean et ses amis, j'aurais aimé que l'aventure dure plus longtemps et ne jamais refermer ce polar.

Biographie de l'auteur

Ingénieur de formation, Jacques Vandroux a commencé à écrire dans le train et dans l'avion, au cours de ses nombreux déplacements professionnels. Il y a vite pris goût et a décidé de s'autopublier afin de partager ses histoires au grand public. Et le succès a été au rendez-vous puisqu'il est devenu, en moins de cinq ans, un véritable phénomène de l'autoédition, avec plus de 400 000 exemplaires vendus dans le monde.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire