dimanche 3 janvier 2016

Haut-le-choeur - Gaëlle Perrin



**** Chronique de Jess ****


4ème de couverture : 

Alix Flament, journaliste a Chambery, travaille sans conviction sur un article relatant les mésaventures sexuelles d'un candidat a l’élection présidentielle française. 
Six ans plus tot elle était une spécialiste reconnue des affaires criminelles. Jusqu’à ce qu'elle publie un livre d'entretiens avec la pire tueuse en serie que le pays ait connu depuis le 19eme siècle, ouvrage dont elle ne se remettra pas et qui marquera la fin de sa carrière dans le domaine des faits divers. 
L’évasion sanglante d'Eloane Frezet redonne vie aux cauchemars qui la hantent depuis ses dialogues hallucines avec la meurtrière. Mais seule Alix la connait suffisamment pour tenter d'aider la police a la traquer. 

C'est sans compter que la meurtrière, loin de se terrer, espère bien tenir sa promesse de terminer l'ouvre mortelle qu'elle a du interrompre lorsqu'elle se trouvait derrière les barreaux...





Mon avis :

J'avais entendu beaucoup de bien de ce polar et c'est donc les yeux fermés que je l'ai acheté au salon de Templemars quand j'ai rencontré Gaëlle.
Et grand bien m'en a pris, car une fois commencé on ne peut plus le lâcher! Je l'ai lu en 2 jours et j'ai encore fait mon associable pendant ma lecture!

Voici ici l'histoire d'Alix, qui 6 ans auparavant a interviewé la pire des tueuses en série que la France est connue et en a sorti un livre qui lui a ouvert toutes les portes. Mais elle n'en est pas ressortie indemne! 
Et 6 ans après, Eloane la hante toujours à travers ses cauchemars.

Un soir où elle travaille sur un article à boucler elle reçoit l'appel qu'elle a toujours eu peur de recevoir, Eloane s'est évadée de prison.
Commence donc une chasse à la sorcière, Alix va tout faire pour aider les enquêteurs à retrouver Eloane, car elle seule la connait mieux que quiconque.
Eloane va semer des indices, et des corps tout au long de son parcours meurtriers, car elle a un but finir ce qu'elle a commencé coûte que coûte à n'importe quel prix.
Mais son mobile reste toujours un mystère pour Alix et les enquêteurs, Eloane a toujours refusé de dire ce qui la pousse à tuer. 
Et nous l'apprendrons qu'à la toute fin du livre et personnellement je n'ai rien vu venir ;-)

Le style est fluide, ce polar se lit tout seul, les chapitres s'enchaînent sur les différents personnages de l'histoire. Pas de temps mort, on rentre dans l'histoire dès le début pour ne plus le lâcher ensuite. Et l'histoire en elle-même est innovante. On connait dès le départ qui est le méchant de l'histoire et ce qui change c'est un peu la course poursuite des enquêteurs pour l'attraper, pour essayer d'avoir une longueur d'avance sur eux. Et le mobile est aussi incroyable! 
Je suis donc ravie de ma première lecture de 2016 et je vous recommande ce polar ! 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire