samedi 26 mars 2016

Souviens toi de moi comme ça de Bret Anthony Johnston - Editions Albin Michel

*** Chronique d'Aurélie ***

Cela fait quatre ans que le jeune Justin Campbell a disparu sans laisser de trace. Fugue ? Kidnapping ? Accident ? C'est une véritable tragédie pour sa famille qui, faute de certitudes, cherche des échappatoires : sa mère s'est prise de passion pour la protection des dauphins ; son père a une liaison ; et son frère passe ses journées à faire du skateboard dans la piscine à sec d'un motel abandonné...

Lorsque enfin Justin réapparaît, loin de retrouver un équilibre, sa famille se divise davantage, écrasée par la culpabilité et le désir de faire justice elle-même.


lundi 21 mars 2016

La trace du silure - Sylvain Forge - Editions Toucan Noir

**** Chronique de Jess ****


A la suite d’une profonde déception sentimentale, la capitaine de police Isabelle Mayet a souhaité quitter le quai des Orfèvres, pour un poste à Nantes où elle pourra veiller sur sa mère. En renonçant au prestigieux siège de la Police Judiciaire parisienne, elle pense faire une croix sur sa carrière. Jusqu’à ce que le cadavre ensanglanté d’un vieil ermite, découvert dans un bunker allemand de la seconde guerre mondiale, lui offre un exutoire. Crime ou suicide ? L’affaire est plus complexe qu’il n’y parait. Plus dangereuse aussi. Sur les bords de Loire, des enquêtes inachevées remontent à la surface. De sinistres souvenirs qui dormaient dans la vase. Isabelle n’est plus la chasseresse. Elle est devenue la proie.

samedi 19 mars 2016

Au début de l'amour de Judith Hermann - Editions Albin Michel

**** Chronique de Jess ****


Stella mène une existence sans histoire dans un paisible quartier résidentiel de banlieue, avec son mari et sa fillette de quatre ans. Un jour, un inconnu sonne à sa porte. Elle ne l'a jamais vu, il veut lui parler, il insiste. Pour Stella, c'est le début d'un cauchemar. Mais à la peur légitime se mêlent des sentiments plus troubles. Peu à peu, insidieusement, cet homme remet en question les fondements mêmes de sa vie. Avec Au début de l'amour, Judith Hermann, l'une des grandes voix de la littérature allemande d'aujourd'hui, publie son premier roman après trois recueils de nouvelles. Tendu par un véritable suspense, marqué par sa voix grave et profonde, il rassemble avec maestria tous les thèmes chers à l'auteur de Maison d'été, plus tard, et analyse avec une acuité fascinante les ambiguïtés de l'amour, le deuil impossible de la jeunesse et le nécessaire apprentissage de la sagesse.

jeudi 17 mars 2016

L'amante d'Etretat de Stanislas Petrosky - L'atelier Mosésu

**** Chronique de Jess ****


Isabelle et Frédéric vivent une des plus belles histoires d amour qui soit, passionnée et fusionnelle. Mais un jour où Frédéric part s'adonner à sa passion, la planche à voile, il disparaît escorps et bien en mer. Isabelle va doucement mais sûrement sombrer dans la folie sans l homme qu'elle aime. Stanislas Petrosky nous entraîne dans les méandres de la dépression. Jusqu'où le manque de l être aimé peut-il mener ? Mais l auteur venant du monde du polar, il se pourrait que L Amante d Étretat ne soit pas qu'une simple histoire d amour tragique.

lundi 14 mars 2016

Maestra - Tome 1 de L.S Hilton des Editions Robert Laffont - Collection La Bête Noire

*** Chronique d'Aurélie ***

Le jour, Judith Rashleigh est assistante dans un hôtel de ventes aux enchères londonien qui l’exploite malgré ses diplômes et son talent.

La nuit, elle officie dans un bar à hôtesses où elle séduit sans effort.
Judith sait qu’elle doit jouer le jeu. Pour faire carrière et pour charmer les hommes, elle a appris à être une gentille fille… Jusqu’à ce qu’elle découvre une gigantesque escroquerie autour d’une fausse toile de maître. Licenciée avant d’avoir pu faire éclater le scandale, Judith décide de fuir avec un riche client sur la Côte d’Azur. Là-bas, un monde décadent et corrompu les attend. Là-bas, elle goûtera à la vengeance. La gentille fille deviendra femme fatale.

vendredi 11 mars 2016

Ravensbrück mon amour de Stanislas Petroski

**** Chronique de Jess ****


Gunther, jeune artiste allemand enrôlé de force au moment de la construction du camp de Ravensbrück, en devient l’illustrateur officiel, obligé de mettre son talent de dessinateur au service des autorités nazies

Rien n’échappe au crayon affûté du jeune homme : l’horreur des camps, les expériences médicales, les kommandos, les mœurs des officiers, la vie, la mort.

Dans ce roman noir, Stanislas Petrosky pénètre au cœur de Ravensbrück et en décrit implacablement chaque recoin, afin de ne jamais oublier.






mercredi 9 mars 2016

La femme qui valait trois milliards de Boris Dokmak - Editions Ring (La mécanique générale)

**** Chronique de Jess ****


À Bruges, le lieutenant Borluut, flic obsessionnel, se refuse à lâcher l'enquête sur la troublante " momie du canal ". À Los Angeles, Almayer, un privé carburant à l'étherine et aux alcools blancs, se charge de remonter la piste de " P.H. ", la petite princesse blonde de Beverly Hills que les tabloïds ont oubliée. Entre eux, c'est le carnaval des pourris : narcotrafiquants, mercenaires, jet-setters cocaïnés, flics déglingués, agents corrompus du Secret Service, archéologues déjantés... Leurs routes, entre le désert brûlé du Mexique, la Californie crépusculaire et les neiges ternies de la Grande Russie se croiseront-elles un jour ? Car tous, sans le savoir, courent après la même ombre : la femme qui valait trois milliards.


dimanche 6 mars 2016

Sanatorium de Johanna Zaire - Auto-édition

*** Chronique d'Aurélie ***

Le lendemain de Halloween, une jeune fille se rend dans le commissariat du village de Kingsley. Elle est exténuée et mutilée. Elle déclare que ses amis ont été tués dans un sanatorium non loin de là. Cependant, malgré les recherches, tout porte à croire que la déclaration de la jeune fille est fictive.


jeudi 3 mars 2016

On regrettera plus tard d'Agnès Ledig - Editions Albin Michel

****Chronique de Jess *****





Cela fait bientôt sept ans qu'Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu'à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d'un destin que l'on croyait tout tracé ?


Voici encore un livre dont j’attendais la sortie avec impatience ! Décidément cette année est riche en nouveautés !
Agnès Ledig a vraiment un don pour l’écriture. Et encore une fois elle nous le prouve avec son nouveau roman. Elle nous donne une belle leçon de vie sur l’amour, l’amitié, et la vie en général.
L’écriture est tout en poésie, tout est bien décrit, on s’imagine bien cette vie vosgienne, où la vie est paisible et simple. On s’attache bien évidemment aux personnages et on se met à leur place en ce qui concerne leurs sentiments, leurs états d’âme, car on a forcément été dans une des situations décrites par l’auteur.




mercredi 2 mars 2016

De Force de Karine Giebel - Editions Belfond

**** Chronique de Jess ****


Elle ne m'aimait pas. Pourtant, je suis là aujourd'hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j'ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet. Car moi, j'ai voulu l'aimer. De toutes mes forces. De force. Mais on n'aime pas ainsi. Que m'a-t-elle donné ? Un prénom, un toit et deux repas par jour. Je ne garderai rien, c'est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j'ai vu le jour un 15 mai. De mère indigne. Et de père inconnu. Lorsque j'arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. Je respire longuement avant d'entrer. En allumant la lumière, je reste bouche bée. Pièce vide, tout a disparu. Il ne reste qu'un tabouret au centre de la pièce. J'essuie mes larmes, je m'approche. Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l'enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales. Deux feuilles. Ecrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés. Je voulais savoir. Maintenant, je sais. Et ma douleur n'a plus aucune limite. La haine. Voilà l'héritage qu'elle me laisse.



mardi 1 mars 2016

Maudits soient les artistes de Maurice Gouiran - Edition Jigal Polar

*** Chronique d'Aurélie ***

La découverte de centaines d'oeuvres d'art dans l'appartement d'un octogénaire munichois, sept décennies après la fin de la guerre, a fait resurgir de vieux fantômes : le vieux homme n'était-il pas le fils d'un célèbre marchand d'art ayant oeuvré pour le Reich ?

A Marseille, un modeste couple de retraités des quartiers Nord, Valentine et Ludovic Bertignac, entame une procédure judiciaire afin de récupérer une dizaine de tableaux retrouvés à Munich.

Clovis Narigou, qui a un urgent besoin d'argent, effectue quelques piges pour un grand magazine national. On le retrouve en Ariège, sur les traces d'un des plus grands mathématiciens du XXème siècle qui a fui le monde pour y mourir en ermite.

De fil en aiguille, Clovis va s'intéresser au camp de Rieucros, en Lozère, où le matheux a séjourné avec sa mère. Un camp pour femmes et enfants, créé alors par Vichy. Clovis apprend que Valentine Bertignac y a également été incarcérée.

Pour les besoins de son enquêtes, Clovis va se replonger dans ces années noires, la guerre que livra Goebbels à l'art dégénéré et le pillage des collections juives par Goering. Tout va s'accélérer lorsqu'il apprend l'assassinat sauvage des époux Bertignac au cours d'un bien curieux home-jacking.