jeudi 16 juin 2016

Les noces macabres de Jean-François Coatmeur - Editions Albin Michel

4ème de couverture
Tout commence par un coup de fil. Une voix métallique qui menace tour à tour le père Gildas, cloîtré dans son abbaye de Kerascouët , le maire d'une petite ville de Bretagne, effrayé au point de renoncer à un mandat de député, et un médecin du Perche, qui prend la fuite. Trois notables aux vies transparentes, qui avaient fait leurs études de médecine ensemble. Avec le chirurgien Alain Vénoret, revenu à Brest après de nombreuses années d'absence, ils formaient un joyeux quatuor : « la petite bande ». Pourquoi se sont-ils séparés brusquement ? Que leur a chuchoté cette mystérieuse voix pour les troubler à ce point ? Et pourquoi Alain a-t-il été épargné ?



Mon avis

Je remercie pour les éditions Albin Michel pour cette lecture.

Septembre 1987, un drame se produit... une fête trop arrosée qui tourne mal, un viol collectif se produit... 

Environ 25 ans plus tard, nous faisons la connaissance de Chris (Christelle), la fille de "Nanou". Chris est infirmière et lorsque un accidenté de la route est amené dans son hôpital, elle en parle à sa mère qui se ferme brusquement. Peu de temps après, Nanou qui n'a pas été épargnée par la vie, meurt naturellement. Mais avant ceci, elle donne une enveloppe à sa fille et lui demande de faire ce que bon lui semblera...
En parallèle, nous avons un quatuor d'amis notables qui peu à peu renoncent à leur gloire ou choisissent de mettre fin à leur vie....

A la lecture de la quatrième de couverture, j'étais très emballée par l'histoire... Tous les ingrédients étaient réunis pour un roman bien ficelé. 
Pour ma part, cela s'est vite avéré une déception. En effet, l'histoire est sans surprise, aucun suspense. Tout est prévisible... 

Toutefois, il faut reconnaître que le style de l'auteur reste fluide avec des chapitres très succincts qui tend vers une lecture rapide.

Si vous souhaitez un roman sans prises de tête et qui se lit tout seul, il est pour vous, sinon passez votre chemin !

# By Aurélie :) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire