mardi 7 juin 2016

Quinze rounds de Richard Bohringer - Editions Flammarion

**** Chronique de Jess ****

 
 
Résumé de l'auteur :
 

"J’ai passé ma vie sur la route. Tout seul. Avec la blonde. Avec mes fils, avec la musique, avec mes filles. Des milliers et des milliers de kilomètres. Coureur de savanes, enjambeur d’océans. T’as trop couru, t’as le souffle court. Les hanches, ça va toujours. Même si elles servent plus à grand-chose, elles ont le tempo pour écrire. Voilà ce que je ramène. Quinze rounds. Celui qui clôt. Qui ferme le rideau." De l’enfance aux frasques de la jeunesse, des premiers rôles aux succès qui ont jalonné sa carrière, de la découverte de l’Afrique à la passion de l’écriture, Richard Bohringer se raconte dans ce récit au style enfiévré, au rythme syncopé. Tour à tour fulgurant et émouvant, entre coups de blues et coups de coeur, Quinze rounds est un combat qui se livre sous nos yeux en même temps qu’une déclaration d’amour à la vie.
 
 
 
Merci aux éditions Flammarion pour ce livre et cette découverte.
 
Ce mois-ci je focalise mes lectures sur les autobiographies. J'aime changer de style de lecture et j'aime connaître la vie de personnes connues que j'apprécie.
Découverte donc avec ce livre car je n'avais jamais lu un livre de Richard Bohringer. J'aime beaucoup le personnage, et je voulais connaître un peu sa vie, ses frasques, son parcours. J'ai eu un peu de mal avec son style au début de ma lecture, mais je m'y suis vite fait et en fait ce style, c'est lui! C'est rythmé, on a l'impression de l'entendre nous raconter ses histoires. Car c'est un conteur d'histoire M. Bohringer!
 
Il nous raconte donc sa vie en 15 chapitres, 15 rounds. Sa vie en rounds comme un match de boxe où il s'est souvent effondré mais où il s'est aussi souvent relevé!
 
J'ai appris énormément de chose sur lui, moi qui ne le connaissais qu'en tant qu'acteur, je l'ai découvert écrivain, musicien, artiste dans l'âme, un artiste multifonction comme un couteau suisse.
 
Il nous raconte tout : son enfance chaotique, ses débuts, la drogue, l'alcool, ses amours, ses amis, ses enfants, les personnes qui ont comptées pour lui, ses regrets d'en avoir perdu certains de vues. Il y a beaucoup d'amour dans ce livre, lui-même le dit.
 
Certains passages de sa vie m'ont un peu choqué je dois bien l'avouer surtout quand il nous raconte l'époque où il se droguait. Mais il a eu la force de s'en sortir malgré tout.
Un livre qui rend aussi hommage à toutes les personnes qui ont compté dans sa vie, qui ont cru en lui malgré son sale caractère.
 
Un livre à lire, pour découvrir ou comme moi redécouvrir M. Bohringer à travers ce livre.
 
 
 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire