jeudi 24 août 2017

La maison de Lou de Josette Wouters - Editions De Borée

4ème de couverture
Promise à Alfred Dethys, futur hériter d'une riche famille possédant la plupart des terres du village, la jolie Lou hésite pourtant à se donner à lui. Lorsqu'en 1916 elle croise Alexander Van Driès, jeune architecte au service de l'armée belge, ses dernières hésitations s'envolent. C'est certain, elle n'épousera pas Alfred Dethys mais ce bel officier qui la demande en mariage. Malgré les menaces de son père, qui ne se résout pas à voir partir sa fille avec un inconnu, Lou va suivre l'homme qu'elle aime et prendre à bras-le-corps cette nouvelle vie qui l'attend. 
Une vie parfaitement heureuse, jusqu'au jour où la crise de 1929 fait voler en éclats toutes les belles promesses d'un avenir radieux.


Mon avis
Je remercie les éditions De Borée pour cette lecture.

L'auteur nous dépeint la vie de Marie-Louise Caron appelée "Lou". Nous sommes à Gravelines, Lou est la fille d'un maréchal-ferrant et aide son père devant l'afflux de travail. Lou est promise à Alfred Dethys. Cependant, ces temps-là sont incertains, la Première Guerre Mondiale est bien là et Lou fait la rencontre d'Alexander, un architecte belge venu construire des baraquements hospitaliers. Alors que la destinée de Lou était toute tracée, cette rencontre va bouleverser sa vie par bien des aspects. Dans un premier temps, Lou refusera de se marier avec Alfred. De ce fait, elle sera reniée par ses parents à l'annonce de son mariage avec Alexander. Ils déménageront à Caen et vivront une vie d'un autre standing : riche et opulente. De cette union naîtra Robert-Alexander. 
Toutes les conditions idéales étaient réunies pour que Lou soit heureuse et à l'abri de tout toute sa vie. En 1929, le crack boursier fait ses premières victimes et vient semer la zizanie... 

Qu'arrivera-t-il à Lou ? Par où devra-t-elle passer ? Quelles en seront les conséquences ? Tant de questions auquel "La maison de Lou" répond.

Josette Wouters signe ici un roman bouleversant. Elle y conte la vie de Lou avec tellement de sentiments (l'amour, la joie, la crainte, la peur, l'angoisse, la mort, la vie,...). En fait, il y en a tellement que je ne peux pas tous les citer. Tout ce que je peux vous dire c'est que ce roman respire la vie et qu'il pourrait très bien être réel. Toute l'histoire de Lou est parfaitement crédible et romancée joliment. J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre Lou tout au long de sa vie (joies et déboires). Une femme courageuse et prête à tout pour son enfant. Etant maman depuis un peu plus d'un an maintenant, je ne peux que comprendre Lou et j'aurais agi de la même manière, pour le bien de mon fils. Que ne pourrait-on pas faire pour notre progéniture ? Personnellement, je me battrais toujours pour lui, il décuple mes forces (mais nous nous éparpillons là !). Par contre, j'ai pris en horreur Alfred du début à la fin ! (vous comprendrez bien en le lisant). Quant à Alexander que j'avais trouvé jusque là charmant et aimant, je reste encore septique sur l'attitude à adopter... 

Un roman qui se lit très rapidement tant le style est fluide et l'écriture légère. De plus, de belles descriptions de plages, de dunes sont à l'honneur.

Un roman qui remonte le temps jusqu'à la première guerre mondiale en passant par le crack boursier pour finir à l'aube de la seconde guerre mondiale. Un retour en arrière décrit à sa justesse et qui deviendra le temps d'un instant : réel. Celui-ci ravira les passionnés d'histoire et d'une belle histoire, celle de Lou. 

# By Aurélie :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire