samedi 13 mai 2017

Little girl gone d'Alexandra Burt - Editions Denoël

**** Chronique de Jess ****
Quand elle se réveille ce matin-là, Estelle, comme tous les jours, se rend dans la chambre de sa petite fille de sept mois pour lui donner son biberon. Effarée, elle découvre un berceau vide, une chambre vide : plus aucun vêtement, plus de jouets. Comme si son bébé n'avait jamais existé. Estelle, sous l'emprise d'une dépression post-partum très sévère, met plusieurs jours à signaler la disparition. Très vite, la jeune mère devient le suspect numéro un aux yeux de la police, des médias et de son mari... Abandonnée de tous, elle s'accroche à un espoir fou : celui de retrouver son enfant.
Je remercie les Editions Denoël pour cette superbe découverte.
L'auteure part d'une idée de base pour ce  thriller qui est déjà vu mais elle a su la réinventer et la renouveler d'une manière remarquable.
Estelle Paradise, jeune maman, a du mal à trouver ses marques depuis que Mia est arrivée. Elle subit une grosse dépression post-partum depuis la naissance de sa fille et a du mal à gérer ses émotions. Surtout que Mia a des coliques et pleure sans arrêt. Un matin, Estelle retrouve le berceau de Mia vide. Toutes les affaires de la petite ont aussi disparu comme si elle n'avait jamais existé.
Toutes les mères auraient tout de suite reporté la disparition de leur enfant mais Estelle va être retrouvée trois jours plus tard dans un ravin à demi morte. Elle va se réveiller sans se rappeler de quoique ce soit. Que s'est-il passé pendant ses trois jours? Qui a pu enlever sa fille alors que toutes les portes et fenêtres étaient fermées? La police va commencer à douter de la version d'Estelle. Son mari la fait interner dans un hôpital psychiatrique pour que le Dr Ari, un grand spécialiste de la mémoire, s'en occupe afin qu'elle se remémore ce qu'il s'est passé.
Nous allons donc revivre avec Estelle sa vie, sa jeunesse, son histoire avec Jack, sa grossesse et Mia. J'ai douté tout le long du livre et je n'avais qu'une hâte connaître le fin mot de l'histoire. Ce thriller est absolument génial, et ne laisse aucun répit aux lecteurs. L'auteure traite d'un sujet qui peut être tabou et dont on parle très peu : la dépression post-partum. Une maladie qui touche plus de femmes qu'on ne le croit et qui peut s'avérer très compliquée. Elle décrit très bien ce sujet sensible.
J'ai passé un super moment de lecture. J'ai eu beaucoup de mal à le poser avant la fin tellement j'avais hâte de connaître la vérité et d'un côté je n'avais pas envie de le finir. Un thriller psychologique haletant. Alexandra Burt maîtrise très bien son sujet et son intrigue. Pas de temps morts ni de longueurs, tout est là dans un but bien précis. La psychologie des personnages et notamment celle d'Estelle est très bien analysée.
Je ne peux que vous conseiller ce livre vous ne serez pas déçu une seule seconde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire