vendredi 29 décembre 2017

Am stram gram de M.J Arlidge - Editions 10/18

**** Chronique de Jess ****

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d'une piscine vide dont il est impossible de s'échapper. À côté d'eux, un pistolet chargé d'une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message: "Vous devez tuer pour vivre." Les jours passent, la faim et la soif s'intensifient, l'angoisse monte. Jusqu'à l'issue fatale.

Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n'avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire.

Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe.

Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.


Encore un livre que j'avais depuis longtemps dans ma PAL et que j'ai tardé à sortir. Encore un roman dont j'ai entendu beaucoup de bien. Je me suis enfin décidé ce mois-ci à le sortir et le lire. Et je n'ai qu'un seul regret c'est de ne pas l'avoir lu plus tôt. Mais je suis ravie car il me reste d'autres livres de l'auteur et j'ai hâte de lire les autres pour voir s'ils sont aussi bons que celui-ci.

Helen Grace est commandant de police à Southampton. Elle mène une carrière exemplaire et est un commandant respecté par ses pairs. Mais tout n'est que façade. Elle cache une autre face un peu plus sombre que ce qu'elle laisse paraître.
Elle est appelée sur une scène de crime un peu particulière. Un homme a été tué par balle par sa fiancée et est retrouvé dans une piscine désaffectée. Amy, la fiancée, livre une drôle d'histoire à la police. Elle prétend qu'une femme les aurait kidnappé et tenu séquestré dans une piscine désaffectée. Ils se seraient réveillés seuls avec entre eux un revolver et un téléphone avec dedans un message "celui qui veut vivre devra tuer la personne avec qui elle est séquestrée".
Helen ne croit pas une seconde à cette histoire rocambolesque. Mais d'autres personnes vont être à nouveau kidnappé.
Au fur et à mesure, Helen se rend compte qu'elle connaît certaines victimes. Qui est la kidnappeuse? Quel est le lien avec Helen?
Une course contre la montre va commencer. Entre certains chapitres nous avons le récit d'une gamine qui nous raconte le calvaire qu'elle vit chez elle. On se doute que c'est soit Helen soit la tueuse mais je n'ai pas compris le lien.

Ce livre est un vrai page turner. Helen est un personnage fort et fragile à la fois. On sent qu'elle cache quelque chose de grave. On a envie de connaître le dénouement de l'histoire et de comprendre le pourquoi.
Les scènes de séquestration sont horriblement bien décrites. Elles nous font vivre l'enfer des couples séquestrés. Nous ressentons la soif, la faim, le début de la folie face à un dilemme impossible. Comment peut-on sortir indemne d'un cauchemar pareil?
L'auteur ne fait pas de cadeaux à ses personnages. Un conseil ne vous attachez à personne dans ce livre si vous ne voulez pas avoir de peine.
Un thriller excellent tant par son histoire que par son originalité. J'avais un peu peur de lire un remake du film Saw mais finalement pas du tout.


St Maur en Poche 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire