jeudi 22 février 2018

L'ensauvagé d'Héloïse Combes - Editions Marivole

4ème de couverture
François, un jeune garçon solitaire et énigmatique, grandit dans un village berrichon. À travers un récit tendre et poétique, L’Ensauvagé sonne comme une ode à la nature, à la liberté, au mystère de vivre, à la grâce des petites choses.


Mon avis
Je remercie les éditions Marivole pour cette lecture :) 
Je tiens également à souligner la beauté de la couverture de ce livre qui reflète bien son histoire, son âme. Ce livre est littéralement habité, de sa couverture à son histoire ainsi qu'à sa quatrième de couverture.

L'histoire de la jeunesse de François (notre Enfant sauvage) nous ait raconté par sa sœur Lise (dit aussi Lisou).
Lisou nous narre la vie chez elle, à la Têtue (leur maison). Elle est la cadette de François et le suit comme son ombre. Lise nous explique le quotidien de François avec ce qui le fait vibrer mais aussi ce qu'il exècre. 
La vie de François est pleine d'insouciance. Il pratique régulièrement l'école buissonnière et préfère s’appesantir sur la nature grâce à sa soif de liberté. Mais à force de se rebeller de cette manière, son père l'éloignera du foyer pour essayer de le remettre dans le droit chemin des études. En mal de lui, Lisou le rejoindra un an plus tard, et le verra dépérir... jusqu'au jour où ils rentrent à la Têtue... François s'écoutera et deviendra une sorte de "guérisseur". 
Mais toutes les bonnes choses ont une fin et pour certain plus prématurée que d'autres.

Héloïse Combes délivre ici un récit poétique empli d'émotions dévouées à la jeunesse, à la grâce de la nature, à la liberté, à la vie ! J'ai beaucoup aimé ce roman d'une belle singularité. "L'Ensauvagé" vous fera vibrer en alliant à l'unisson poésie, musique et nature. Je me plais de plus en plus à lire ce genre de romans qui sait toucher ma corde sensible. Le style est fluide accompagné d’une écriture sensible et soignée. On ressent l’amour de l’écriture dans les mots que l’auteure emploie.

L'auteure a su nous communiquer l'amour de sa région où elle a puisé son énergie pour écrire son histoire. Au travers de Gargilesse, nous redécouvrons le Berry et sa contrée avec ses si belles descriptions. Une histoire unique et personnelle qui touchera toutes les âmes sensibles qu'elle rencontrera. J'ai eu la nette impression qu'Héloïse renaissait à travers son roman. 

Une chose étrange que j'ai remarqué mais qui est plutôt agréable car ce livre m'a rappelé un autre roman édité chez Marivole qui m'avait également envoûté. Il s'agit d' "En écartant les branches" de Marieke Aucante où j'ai retrouvé le même style poétique avec de très belles descriptions.


Un livre qui ne pourra que vous émouvoir et vous rapprocher au plus près de la nature. "L'Ensauvagé" est une ode à la jeunesse, à la nature, à la poésie mais aussi à toutes ces petites choses qui nous émerveille mais auxquelles on ne fait pas forcément attention ! 
# By Aurélie :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire