vendredi 16 février 2018

Un peu, beaucoup, à la folie de Liane Moriarty - Editions Albin Michel

**** Chronique de Jess ****

Trois couples épanouis. De charmants enfants. Une amitié solide. Et un barbecue entre voisins par un beau dimanche ensoleillé : tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. Alors, pourquoi, deux mois plus tard, les invités ne cessent-ils de se répéter : « si seulement nous n'y étions pas allés » ?

 
Troisième livre que je lis de l'auteure. Les deux premiers avaient été des coups de cœur (ma chronique sur petits secrets, grands mensonges ici). Il me tardait donc de lire une nouvelle histoire de Liane Moriarty. Comme toujours l'histoire se déroule en Australie, à Sydney. L'auteure aime mettre en avant des couples et surtout aime instiller la curiosité. Tous ses romans commencent de la même façon ou presque. On sait qu'il s'est passé quelque chose de grave, mais quoi? Mystère.
 
Clémentine, Sam et leur deux filles sont invités à boire le thé chez leurs amis Erika et Oliver. Mais au dernier moment le voisin d'Erika, Vid les invite tous à diner chez eux.
Les chapitres alternent présent et passé (le jour du barbecue et l'après). Nous avons donc trois couples : Clémentine et Sam dont le couple se disloque petit à petit à cause de ce qu'il s'est passé à ce fameux barbecue; Oliver et Erika, la meilleure amie de Clémentine; et Vid et Tiffany, les voisins d'Erika qui ont invité tout le monde chez eux pour le barbecue.
Nous allons avoir le point de vue de tous les protagonistes de l'histoire. Chaque couple va passer dans une éprouvette pour nous livrer tout ses secrets. J'ai eu un peu de mal au début à m'habituer aux différents personnages. L'intrigue met du temps à se mettre en place. Liane Moriarty nous donne des informations au compte goutte.
 
Tous les personnages sont particulièrement bien décrits, leur physique, leur psychologique, leur vie passée et présente. Les interactions entre les personnages sont aussi très bien mis en valeur. L'amitié entre Clémentine et Erika est vraiment particulière. On se demande tout du long si elles sont amies ou ennemies. Mais nous comprendrons petit à petit le pourquoi de cette relation particulière. Erika a quasiment été élevé par les parents de Clémentine car sa propre mère est malade psychologiquement. C'est donc une amitié un peu forcée qui s'est créé au fil des ans.
J'ai beaucoup aimé le couple Vid-Tiffany, on a envie de connaître ses personnes. Ils sont francs, naturels, et ont la main sur le cœur. Ils ont été particulièrement touché par "l'accident" le jour du barbecue. Tous ont été touché à leur façon et tous se reconstruisent à leur manière. C'est un peu le thème du livre. Comment vivre avec la culpabilité de ce qui s'est passé ? Se rejeter la faute, se reconstruire, arrêter de se dire "et si on avait ça au lieu de ça" ?

J'ai trouvé qu'il y avait parfois pas mal de longueurs et de passages qui n'apportent rien à l'histoire. Et je dois dire que je m'attendais à autre chose quand enfin on apprend tout du fameux "accident". Je pensais à un truc vraiment horrible. Même si "l'accident" en lui même est traumatisant. En fait j'ai trouvé la réaction de tous les personnages un peu trop excessives comparé à l'accident.
 
J'ai passé un bon moment de lecture mais ce ne sera pas un coup de cœur cette fois en ce qui me concerne.
 

Détails sur le produit

  • Broché: 528 pages
  • Editeur : Albin Michel (31 janvier 2018)
  • Collection : A.M. ROM.ETRAN
  • Prix : 22,90 euros
 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire