jeudi 26 octobre 2017

On la trouvait plutôt jolie de Michel Bussi - Editions Presse de la cité

**** Chronique de Jess ****

A Port-de-Bouc, près de Marseille, Julo Flores est chargé d'élucider le meurtre de François Valioni, membre influent d'une association d'aide aux réfugiés, retrouvé vidé de son sang dans un hôtel. L'enquête le mène à Leyli Maal, mère célibataire d'origine malienne. Cette jeune femme pleine de charme cache un lourd secret.

Je dois avouer que je suis une grande fan des livres de Michel Bussi. Je l'ai connu avec l'excellent Nympheas noirs qui m'avait littéralement scotché avec sa fin totalement inattendue. J'ai quasiment lu depuis tous ses livres et à chaque parution je me jette dessus.
Dans son nouveau polar, l'auteur met en avant Leyli, une africaine qui vit en France depuis quelques années avec ses trois enfants, Bamby, Alpha et Tidiane. Elle vit de petits boulots et a eu du mal à se faire une place dans la société. Elle attend avec impatience d'avoir un logement plus grand car à 4 dans un F1 ce n'est pas facile d'avoir un peu d'intimité. Leyli est belle, tout comme ses enfants. Surtout Bamby sa fille ainée, une belle métisse qui n'a pas grand chose à faire pour avoir les hommes à ses pieds.
Et puis un meurtre survient. Un homme travaillant pour une association d'aide aux réfugiés est retrouvé dans un hôtel complètement vidé de son sang. Julo Flores et Petar Valika vont enquêter sur ce meurtre et il apparaît rapidement que l'auteur de ce meurtre n'est autre que Bamby.
D'un autre côté son fils Alpha a un plan qu'il va tout faire pour mettre à exécution.
Tout au long du livre Leyli va raconter son histoire de son enfance à nos jours. Nous allons comprendre sa vie, les difficultés qu'elle a rencontré pour arriver jusqu'en France et son secret. Elle va rencontrer dans sa vie des personnes tantôt bonnes mais le plus souvent mauvaises. Le plus attachant sera sans doute Ruben son nouveau patron de l'hôtel Ibis. Un être au cœur énorme, très loufoque et un brin mythomane mais qui va mettre du baume au cœur à Leyli.
Le sujet important de ce livre est bien entendu les migrants. Le trafic et les passages clandestins des réfugiés sont un business dont on n'a pas idée. Cette partie du livre m'a fait froid dans le dos. J'ai eu de la peine pour tous ces hommes et ces femmes qui risquent leurs vies pour un avenir meilleur.
Depuis que j'ai lu les Nympheas noirs je sais que Michel Bussi est un génie de la littérature. C'est le seul auteur qui a été capable et de loin de me retourner le cerveau avec un livre. Et c'est avec joie que je retrouve ce génie dans cet ouvrage. Je dois dire que les débuts du livre m'ont paru longs à se mettre en place mais une fois commencé et que l'on comprend on est sur le cul. Encore une fois l'auteur a su me berner, je me suis fait avoir comme une bleu! Il  y a bien une enquête policière, on connaît dès le départ la coupable et l'on se doute du pourquoi elle tue mais malgré ça l'auteur a su nous avoir.
Je ne sais pas comment il arrive à faire ce qu'il fait. C'est un auteur illusionniste car on pense avoir compris l histoire et en fait on se trompe complètement.
Michel Bussi nous prouve une fois de plus qu'il est le roi de la manipulation et une fois de plus je ne suis pas déçue par son dernier roman.
Si comme moi vous aimez être surpris et manipulée n'hésitez pas et foncez le lire!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire