jeudi 19 octobre 2017

Le tueur au miroir de Fabio Mitchelli - Editions La bête noire

**** Chronique de Jess ****
"Je n'ai fait que leur donner un instant de gloire. " Willy B. Richardson, alias William R. Bradford (1948-2008), le " Killer Photographer ". Fasciné par leurs tatouages, il les appâte avec son appareil photo, fige leurs désirs de starlettes sur du papier glacé, puis les tue et s'empare de ce qu'il convoite. Le lendemain, on retrouve le corps de ces jeunes femmes sur les berges du Saint-Laurent, le pubis orné d'éclats de miroir et un morceau de peau découpé. Pour piéger celui qu'à Montréal on appelle déjà " le tueur au miroir ", il faut des flics borderline : Louise Beaulieu, qui se fiche des limites et des règles, et Carrie Callan, qui, sous son air bien sage, est un vrai pitbull. Des photographies à clé, un secret de famille, des messages cryptés... Le passé rattrape Louise. Désorientée, elle ment et triche. Et Carrie soupçonne l'impensable : des liens entre l'enquêtrice québécoise et Singleton, le redoutable tueur en série qu'elles ont traqué ensemble un an auparavant. "


Encore un livre que j'attendais avec impatience. Cette nouvelle enquête reprend les mêmes enquêtrices que dans son dernier livre Une forêt obscure (ma chronique ici) que j'avais adoré. C'est donc avec un plaisir que je retrouve Louise la québécoise avec son accent attachant et Carrie l'enquêtrice de Juneau. Je pense qu'il faut avoir lu avant Une forêt obscure si vous ne voulez pas être trop perdu dans l'histoire même si c'est une toute nouvelle enquête.

3 enquêtes en une....
Louise va se retrouver à enquêter sur deux enquêtes différentes. Tout d'abord un homme travesti est retrouvé emmuré dans les murs d'un appartement. Elle va rapidement avoir un suspect dans ce meurtre : Waban Okpik.
Puis des jeunes femmes sont retrouvées étranglées et violées dans les alentours du parc d'attractions "La ronde" à Montréal. Le tueur leur enlève leurs tatouages et leur colle des bouts de miroirs sur le sexe. Il va bientôt être surnommé le tueur au miroir. Louise va devoir se coller un nouveau tueur en série sur le dos.
D'un autre côté, Louise et Carrie ont des nouvelles de Daniel Singleton qui s'est évadé un an auparavant et qui leurs avait donnés des sueurs froides lors de leur précédente enquête. Carrie veut absolument mettre la main sur le tueur en série. Elle trouve l'excuse qu'un des suspects de son enquête, Okpik, est à Montréal pour pister le tueur. Le démantèlement d'un réseau de prostitution est au cœur de son enquête. Mais il semblerait que tous les protagonistes soient liés.
Daniel Singleton va donner des indices à Louise sur ses enquêtes. 
Comment connaît-il tout ce petit monde, et comment fait-il pour donner des indices à Louise?

Quand le passé nous rattrape.... 
Louise va se retrouver à faire face à son passé. Elle va crée un lien avec Daniel Singleton qu'elle va cacher à Carrie. Nous allons aller de découvertes en découvertes, et de rebondissements en rebondissements. J'ai deviné une partie de l'histoire mais j'ai été agréablement surprise par certaines révélations.  
J'ai été happée par l'histoire et j'ai voulu savoir comment tout allait se terminer. Grâce aux différentes enquêtes nous ne nous ennuyons pas une seule seconde. Et la fin est au-delà de ce qu'on pourrait imaginer.

Le style est toujours aussi percutant et addictif. Tous les éléments des enquêtes nous sont donnés au compte-goutte afin d'assembler petit à petit ce puzzle meurtrier.
Encore une fois, Fabio Mitchelli se sert d'un fait divers réel pour créer une histoire de toute pièce et encore une fois c'est une  totale réussite.
Je ne suis jamais déçue des livres de Fabio et si vous ne connaissez pas encore ses livres je vous les conseille grandement.
  


Noeux Les Mines 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire