jeudi 5 octobre 2017

Le Petit Meaulnes de Jean-Claude Ponçon - Editions Marivole

4ème de couverture
Le monde de La Braconne s’en est allé avec l’oncle Arthur ; le petit Jean de naguère quitte l’enfance pour l’adolescence aventureuse des premières amours et des amitiés perdues, dans un village en ébullition.
Quand arrive l’heure du lycée, Jean prend pension chez une logeuse… Un autre monde, celui de la ville, celui des profs et des filles des cours. 
Etudiant discret et promeneur curieux des rues de la cité, il mène une double vie dans les bras de cette logeuse restée veuve trop vite et trop longtemps.
Le monde des adultes, ses petits bonheurs et ses déconvenues, s’ouvre pour lui.


Mon avis
Je remercie les éditions Marivole pour cette lecture.

Nous retrouvons Jean avec ce troisième volet de la trilogie "Le Petit Meaulnes". Pour les curieux, découvrez mon avis sur le deuxième tome ici !

Depuis notre dernier tome, Jean a bien grandit. Jean-Claude Ponçon continue sur sa lignée en racontant son histoire au travers des pensées de Jean. Celui-ci est notre narrateur.
Jean continue d'apprendre la vie à travers sa campagne, son village et plus tard en ville. Il va de nouveau être embarquée par une fille mystérieuse avec une famille aux pratiques douteuses. Elle se volatisera du jour au lendemain sans laisser aucune trace derrière elle. Son souvenir hantera longtemps Jean. Il sera également témoin des histoires dans son village sans pour autant prendre parti.

Jean sort petit à petit de son enfance. Il avance ses premiers pas dans sa vie "d'adulte". Il vivra sa première fois avec une bonne amie à lui (Denise). Jean nous plonge dans ses émotions, qu'elles soient heureuses ou pas.

Jean aime toujours autant la nature et continuera à partager de bons moments avec son cousin qu'il considère comme son meilleur ami. Il jouera les entremetteurs pour son cousin et Denise qui finiront par construire un foyer familial. Jean a le cœur sur la main et est toujours prêt à aider son prochain.

Et puis, il ira au lycée, encore avec le statut de "nouveau". Il ne se fera pas remarquer jusqu'à ce qu'il sorte avec "l'intello" de la classe qui disparaîtra elle aussi. A la suite de cela, il se surpassera en cours et figurera parmi les meilleurs. 

Et puis un jour, lasse de faire les allers-retours entre la campagne et la ville, il logera chez une amie de sa mère. Il deviendra autonome et bénéficiera des avantages de la ville (eau et électricité plus commode qu'à la campagne où il faut remplir son seau). Au fils du temps, s'installera entre sa logeuse et lui, une relation particulière, une relation interdite...

"Le Petit Meaulnes" vient dans la continuité d"Examens de passage" avec ce rythme naturel qui en impose. Un livre avec de courts chapitres et qui se lit très vite. Un livre qui nous fait découvrir la nature, la vie tout simplement. Une écriture fine et simple, pleine de poésie.
 
 # By Aurélie :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire