lundi 2 octobre 2017

Un homme à distance de Katherine Pancol - Livre de Poche

**** Chronique de Jess ****
Kay Bartholdi est libraire à Fécamp, Jonathan Shields est un écrivain américain. Pour un guide touristique de la côte normande, il lui commande des livres par correspondance. Elle répond à cet inconnu qui semble partager les mêmes goûts qu'elle. Lettre après lettre, ils se découvrent une même passion pour la littérature. Cette relation épistolaire devient bientôt aussi passionnée que celle de deux amoureux. Ils se découvrent, se jaugent, s'offrent l'un l'autre leurs plus belles lectures : Maupassant, Jean Lorrain, Flaubert, Barbey d'Aurevilly, Roger Martin du Gard, etc... et se disent, à travers leurs auteurs préférés, des choses qu'ils n'auraient pas osé avouer.


Après avoir dévoré la trilogie des tortues, les Muchachas et son dernier roman, je me suis dit qu'il fallait me plonger dans les autres romans de Katherine Pancol.
Mon choix s'est donc porté sur Un homme à distance.
Kay est libraire à Fécamp. Un jour où elle n'était pas là, son employée Nathalie reçoit la commande d'un américain pour plusieurs ouvrages. Jonathan Shields écrit un guide touristique pour une maison d'édition américaine et sillonne les routes de France. Kay et lui vont commencer à s'envoyer des lettres où ils vont parler de leurs passions communes qu'est la littérature.
Kay va lui parler des livres qu'elle aime et qui la font vibrer, lui va s'empresser de les lire afin de ressentir ce dont elle lui parlait. Au fil des lettres ils vont se révéler l'un à l'autre. Kay est une femme blessée, qui a vécu une peine de cœur comme on n'en connaît qu'une dans une vie. La perte de l'amour de sa vie qui l'a abandonné du jour au lendemain en lui laissant un mot. Jonathan a aussi ses secrets mais ne veut rien dévoiler à Kay de peur de perdre ce lien qu'ils sont en train de créer.

Un roman épistolaire bourré de sentiments. J'ai aimé être ce témoin voyeur qui lit ces lettres et qui se demande ce qui va se passer. J'ai aimé découvrir la vie de Kay, ce qu'elle confesse à Jonathan.
Encore une fois je trouve la plume de Katherine Pancol poétique et juste. J'avais envie de connaître la fin de cette histoire, de savoir si enfin Jonathan et Kay allait se rencontrer et vivre une histoire. J'ai été étonnée de la fin du livre, je ne l'avais pas vu venir du tout. Quel retournement de situation, ce qui n'est pas pour me déplaire. Je suis déçue car j'aurai souhaité une fin plus joyeuse, un happy end.
Un seul regret ne pas avoir mis mon nez dans les autres ouvrages de Katherine Pancol. Je vais y remédier car sa bibliographie cache de beaux trésors de littérature.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire