mardi 15 mai 2018

De battre la chamade de Sophie Tal Men - Editions Albin Michel

**** Chronique de Jess ****


En commençant son internat de médecine à Brest, Marie-Lou est très vite happée par le tumulte de l'hôpital. Un concentré d'humanité où les rencontres, les émotions, les disparitions aussi, font grandir, mûrir. Plus qu'un apprentissage, c'est une prise de conscience, sur soi et sur le monde. C'est là que bat le cœur de la vie.
Côté sentimental, les choses ne sont pas moins compliquées... Comment retenir l'instable et insaisissable Matthieu dans ses filets ? Lui qui a dû mettre la médecine entre parenthèses pour retrouver son père disparu ?
On retrouve l'énergie et la fraîcheur de l'auteur des Yeux couleur de pluie et de Entre mes doigts coule le sable dans ce roman du quotidien mouvementé de Marie-Lou et Matthieu. Un chassé-croisé amoureux sans répit, un portrait sans fard du monde hospitalier, des histoires d'amitié, beaucoup de résilience pour une vraie surprise.


Encore une fois une lecture que j'attendais avec impatience depuis un an! Le troisième volet des aventures de Marie-Lou et de Matthieu.
Nous les avions quitté sur le départ de Matthieu pour la Réunion. Il partait à la recherche de son père qui était parti sans laisser de trace trois ans auparavant.
Marie-Lou part de Brest pour faire son stage de neurologie à Quimper. Elle va vivre à l'internat avec ses amis qui l'ont suivi et en rencontrer de nouveau. Elle va faire la connaissance de Cédric Breton chef de service qui est un personnage assez farfelu ;-)

Dans cette suite, Marie-Lou va douter, se poser beaucoup de questions sur son couple surtout qu'il va lui arriver quelque chose dont elle ne s'attendait pas vraiment. En ce qui concerne son avenir dans la médecine elle n'a aucun doute : elle est faite pour ça!
Je n'en dirais pas plus sur l'histoire pour ne pas vous gâcher votre lecture.

J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver des personnages que j'aime  Et Marie-Lou et sa bande en font partie. Comme je le disais sur ma précédente chronique d'Entre mes doigts coule le sable j'ai vraiment l'impression de retrouver des amis après un an d'absence. On retrouve les mêmes ingrédients que dans les deux premiers romans qui en font un coup de cœur. Une lecture qui se lit trop vite, les pages défilent et une fois la dernière page lue on est triste de les quitter car cette fois c'est sûrement définitif. Le style est toujours fluide et sans fioritures.

Avec ce nouveau roman, Sophie Tal Men a fait battre mon cœur. J'ai aimé ce qui arrive à Marie-Lou et Matthieu. J'adorais déjà le personnage de Marie-Lou mais je l'ai aimé encore plus dans ce dernier tome. J'ai aimé la façon qu'elle a de voir le monde qui l'entoure. J'ai aimé ses amis, ses histoires drôles qui peuvent virer à la catastrophe. J'ai aimé aussi Matthieu ce loup solitaire et son drôle de caractère.

C'est donc avec tristesse que je quitte Marie-Lou, sa bande et leurs histoires. Donc si vous ne connaissez pas encore les romans de Sophie Tal Men, n'hésitez pas une seconde. En plus, c'est bientôt l'été et les lectures sur la plage et ses romans seront parfaits pour ça!

Je remercie les Editions Albin Michel et Sophie pour son petit mot.



Mes chroniques :



Saint Maur en Poche 2017




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire