mercredi 11 juillet 2018

Lucky Losers de Laurent Malot - Editions Albin Michel

**** Chronique de Jess ****

Sean Kinsley, 17 ans, c'est moi. Il y a moins d'un ans, je vivais encore à Londres, jusqu'à ce que ma mère surprenne mon père dans les bras d'un homme. C'est là que tout a basculé : déménagement en Bretagne, inscription dans un nouveau lycée, mais surtout coup de foudre pour la plus belle fille du monde ! Ç'aurait pu être le nirvana si des fils à papa n'avaient pas cherché à nous humilier, mes copains et moi. Et comme je ne réfléchis pas toujours aux conséquences, je leur ai lancé un défi. De quelle façon ce défi a pu embraser toute la ville, je me le demande encore ....



Sean voit sa vie chamboulée du jour au lendemain quand son père se fait surprendre dans les bras d'un autre homme. Vivant à l'époque à Londres, il se voit déménager en Bretagne quand sa mère quitte son père. Lui décide de rester vivre avec son anglais de père, quant à sa peste de sœur elle restera vivre avec sa mère et le nouveau compagnon de cette dernière.
Arrivée au lycée Saint Hilaire, il va rapidement faire la connaissance de trois garçons : Antoine qui vit en foyer, Kevin dit Le gros, et Rémy le taiseux. Une profonde amitié va les lier.
Quand le lycée privée Balzac part en fumée suite à un court-circuit, la jeunesse dorée se retrouve à fréquenter les prolos du public. Sean, va rapidement tomber sous le charme de Camille qui vient de Balzac. Mais ça ne va pas plaire à certains élèves : Hubert, Quentin et Jacques-Etienne. Ces trois derniers vont humilier Antoine au point que celui-ci va leur lancer un défi : les défier dans leurs sports de prédilection (la natation, l'aviron et l'équitation).
Mais ce que Sean ne sait pas encore ce sont les conséquences qui vont découler de ce défi. Plusieurs entreprises de la région vont monter des plans sociaux et la plupart des habitants de la ville qui travaillent dans ces entreprises vont se retrouver au chômage. Il va devenir rapidement la figure d'un combat : le Che comme vont le nommer tout le monde.
La guerre d'une classe va devenir la guerre des classes.

Ce livre me faisait de l'œil depuis que je l'ai acheté en salon en septembre dernier. J'avais tellement de lectures en retard qu'il m'a fallu longtemps avant de le lire. Je dois dire que je ne m'attendais pas à cette histoire. Une histoire d'amitié, de moral, de rébellion, d'espoir de changer le monde dans lequel nous vivons. Laurent Malot nous offre un merveilleux roman social. Malgré le sujet sensible des restructurations d'entreprises et de chômage, il nous donne l'espoir que les jeunes générations vont peut-être changer quelque chose.
La différence entre les classes sociales sont très bien décrites. Les différentes situations qui mettent en concurrence ces deux milieux sont parfois très drôles.
J'ai retrouvé mon âme d'ado en lisant ce roman. Les premiers amours, l'amitié fraternelle, le bac, le lycée et les différences entre certaines personnes.

Un roman qui m'a fait passer un très bon moment. 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire