jeudi 30 avril 2020

La mélodie des jours de Lorraine Fouchet - Editions Robert Laffont

**** Chronique de Jess ****



Se croire seule pour traverser une épreuve, et découvrir qu'on ne l'est pas...

L'histoire de Lucie est une belle histoire d'amour et d'amitié, d'entraide et de solidarité.


Aujourd'hui, on guérit du cancer du sein s'il est pris à temps. C'est ce qu'on dit à Lucie, et c'est vrai. Sauf que... Si on est maman célibataire d'une fillette de onze ans qu'on tient à protéger, et si on se retrouve seule dans une nouvelle ville où on ne connaît personne, où trouve-t-on le soutien pour traverser vaillante l'espace incertain qui sépare le diagnostic de la fin du traitement ? Pour dépasser la peur, pour supporter la radiothérapie, pour remonter en piste en étant à la fois plus forte et plus fragile qu'avant ? Grâce au Site des Voisins, un site Internet de proximité, Lucie va découvrir, au fil de son traitement, de vraies amitiés qui, virtuelles au départ, vont devenir réelles, reconstruire autour d'elle une famille comme elle n'osait plus en rêver.


J'ai connu la plume de Lorraine Fouchet avec son roman Les couleurs de la vie (mon avis ici) que j'avais beaucoup aimée. J'avais envie de lire une lecture sans prise de tête qui ne soit pas un polar et le résumé de La mélodie des jours me tentait beaucoup. Ce livre est sorti il y a quasiment dix ans, mais c'est une belle découverte et une magnifique lecture.

Lucie, 29 ans, vit seule avec sa fille Léa 11 ans. Elle vit dans un petit quartier du Sud de la France et tient une fromagerie. Lucie n'a plus de nouvelle de son père depuis 20 ans, et ne voit quasiment plus sa mère et sa sœur qui vivent sur Paris. Quand après un contrôle chez sa gynécologue elle apprend qu'elle a une boule au sein, son monde s'écroule. Qui va s'occuper de Léa s'il lui arrive malheur? Pour Lucie, hors de question d'en parler à sa fille, elle se débrouillera toute seule dans cette épreuve. Mais c'était sans compter sur un site internet. Le Site des Voisins qui permet de rencontrer des personnes de son quartier, pour rendre service ou en demander si on a besoin.
Lucie va donc faire la connaissance de Navire, Corsica, Maldives, Hafez et Charlie. Des pseudos anonymes qui vont lui faire un bien fou. Ils deviendront ses confidents au fil de son parcours.

Nous allons aussi rencontrer Malo, qui vient d'arriver dans la région. Il souhaitait ouvrir un magasin équitable où il comptait vendre du chocolat en Bretagne, mais il a dû fuir un père tyrannique. Il trouve donc refuge chez son parrain Erwan. Ce dernier va l'aider à s'installer dans le village et lui parler aussi du Site des Voisins.
Et puis il y a Alberte, une ancienne institutrice de 80 ans qui décide sur un coup de tête de quitter sa Corse natale pour aller vivre sur le continent avec son chien. Elle aussi va faire la connaissance du quartier grâce au site.
Léa, la fille de Lucie, rencontrera Arobase (Sébastien) qui est cloué au lit à cause d'un rhume de hanche.

Nous allons suivre tout ce petit monde, nous nous doutons bien de qui est qui sous les pseudonymes et qu'ils vont finir par se rencontrer en vrai. Nous vivrons aussi le combat de Lucie contre le cancer, les différentes étapes de son parcours, les différents examens, les doutes, l'angoisse qui forcément la noue.
J'avais peur que ces parties soient un peu trop larmoyantes, mais finalement ce récit donne de l'espoir pour les personnes atteintes du même cancer.
J'ai énormément aimé l'entraide qui existe entre les habitants du quartier. Même si on se dit que c'est une romance, que dans la vraie vie il est difficile de trouver autant de personnes généreuses et disponibles pour ses voisins, ce roman fait du bien au moral.


Ce roman est une belle pépite de bonheur que je vous conseille de découvrir. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire