samedi 4 novembre 2017

La tresse de Laetitia Colombani - Editions Grasset

**** Chronique de Jess ****

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l'école.

Sicile. Giulia travaille dans l'atelier de son père. Lorsqu'il est victime d'un accident, elle découvre que l'entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu'elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu'elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes humanité, leurs histoires tissent une tresse d'espoir et de solidarité.


Je referme ce roman et une seule phrase me vient : quel merveille ce roman!
Encore un roman dont j'entendais souvent parler sur les réseaux sociaux. J'avais peur d'être déçue comme souvent quand je lis de très bons avis. Mais sur ce coup là je suis totalement d'accord avec les très bonnes critiques.
J'ai été totalement conquise par le style de l'auteure et par l'histoire ou devrais-je dire les trois histoires.
Trois histoires, trois rencontres, trois femmes au destin totalement différent. Une tresse qui représente bien ses trois femmes que tout va rapprocher.
L'auteure nous fait voyager dans trois pays à la rencontre de trois femmes.
L'inde...
Smita vit dans un village et fait le métier le plus horrible que l'on puisse faire, elle vide tous les jours les toilettes des habitants de la ville. Elle est une Dalit, une intouchable. Elle fait partie de cette caste où vous vivez à faire un métier jugé impure et ce de génération en génération. Votre destin fait que vous ne pouvez pas en changer. Mais Smita ne veut pas de cette vie pour sa fille de 6 ans. Elle veut qu'elle aille à l'école, qu'elle ait un avenir meilleur que le sien. Elle va donc tout faire pour lui éviter ce métier. Mais il n'est pas facile en Inde d'avoir et d'espérer un avenir meilleur.
J'ai été totalement imprégnée de la vie de Smita. Je n'aurai jamais pensé qu'un homme ou une femme puisse faire un tel métier. J'ai appris énormément sur la culture indienne aussi.
L'Italie...
Giulia est une jeune femme de 20 ans qui travaille avec son père dans l'atelier familial de Palerme en Sicile. Depuis trois générations ils fabriquent des perruques et postiches. Métier manuel très délicat. Quand son père a un accident de scooter et tombe dans le coma, Giulia se retrouve à gérer l'entreprise familiale. Mais elle va vite se rendre compte que l'atelier est au bord de la faillite et qu'il va falloir s'en séparer. Mais sa rencontre avec Kamal, un indien Sikh va tout changer pour elle.
Le Canada...
Sarah est avocate dans un grand cabinet de Montréal. Elle a toujours vécu pour sa carrière et est intraitable envers elle-même. Sarah veut monter au sommet mais à quel prix? Elle fait passer sa carrière avant ses enfants, passe des heures au bureau et ne néglige aucun dossier. Elle est en passe d'avoir une promotion qui la hissera au sommet mais la chute va être rude lorsqu'elle apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Tout ce qu'elle pensait pour acquis va lui claquer dans les doigts. Ses collaborateurs vont vite la mettre au placard et elle qui se pensait irremplaçable va vite déchanter. Elle va remettre en question la vie qu'elle a eu et revoir le sens des priorités.
Les chapitres alternent entre chaque protagoniste et nous laisse en fin de chapitre toujours sur notre faim. Nous voulons connaître la suite de l'histoire, ce qu'il va se passer pour chacune de ces femmes. Je me suis demandée tout au long du livre quel était le lien entre Sarah, Giulia et Smita et je pense avoir été longue à la détente! Les cheveux est le thème principal de ce livre. Ces cheveux qui lient toutes les femmes du monde. Et selon le pays, les femmes ont à combattre les mêmes problèmes peu importe leur rang social.
J'ai été touché par ces trois femmes qui vivent de façon totalement différente mais qui sont au final tellement proches.
Pour un premier roman ce livre est une totale réussite! Une magnifique histoire, une ode à la femme.


1 commentaire:

  1. C'est vrai que depuis le # où la parole des femmes a pu se libérer, cette histoire de trois femmes du bout du monde liées entre elles résonne encore avec plus de violence mais aussi de pudeur!

    RépondreSupprimer