mercredi 26 février 2020

Ce qui reste de candeur de Thierry Brun - Editions Jigal

**** Chronique de Jess ****


Thomas Boral était l'homme de main de Franck Miller, un individu véreux en cavale suite à de nombreuses malversations. Il est aussi le témoin capital à son procès qui doit avoir lieu prochainement. Ayant fait main basse sur l'argent amassé par Miller, Boral est devenu un repenti pour sauver sa peau et échapper à une vengeance inéluctable. En attendant le procès, il est protégé par les autorités, mis à l'abri, reclus, au pied de la montagne Noire. Mais pour combien de temps ? Dans cette région on dit que le vent rend fou et que les gouffres attirent et ne rendent jamais les imprudents tombés dans leurs entrailles. Et plus dangereuses que le tueur lancé à ses trousses, il y a là des rancœurs accumulées... D'ailleurs on dit aussi de Delphine qu'elle est si belle que les hommes pourraient tuer pour elle...



Thomas Boral est un homme aux abois depuis qu'il est un témoin protégé par la justice dans l'attente du procès de Franck Miller un mafieux. Il est caché dans une villa au pied de la montagne Noire et essaie tant bien que mal de se faire discret. Lui qui a volé son boss et l'a dénoncé pour avoir une réduction de peine n'est pas très rassuré même en étant soi-disant à l'abri, car Franck Miller a disparu de la circulation. Il peut donc être n'importe où caché prêt à tuer Thomas.
Mais malheureusement pour lui, la poisse semble s'acharner sur lui et sa rencontre avec sa voisine Delphine va lui compliquer la vie. La jeune femme, nymphomane, droguée aux anxiolytiques et alcoolique va jeter son dévolu sur Thomas. Mais le petit truc c'est qu'elle est mariée au garagiste du coin jaloux comme un pou et surtout il s'entend plutôt bien avec Thomas. 
Rien n'est donc simple dans la vie de Thomas, surtout quand il se retrouve au cœur d'un crime passionnel. Sa paranoïa va augmenter de plus en plus au point qu'il perde peu à peu ses repères. 

Thierry Brun nous offre un roman noir très bien abouti. Il va droit au but, sans chichi ni longueur. Le style est épuré, direct pour aller à l'essentiel et bien comprendre l'état d'esprit de Thomas. On le sent traqué, prêt à mordre et à se défendre au moindre signe de danger. Il ne doit pas être facile d'être un témoin protégé surtout quand notre pire ennemi est dehors bien caché des forces de l'ordre. Thomas devra faire confiance à Rousseau, le vieux flic qui est censé le protéger de Miller. Mais il aura des doutes quand il devra servir d'appât. 

Un roman court qui se lit d'une traite. Une histoire sombre qui pourrait peut-être trouver une éclaircie si le destin ne s'en mêlait pas. L'atmosphère est parfaite, la montagne dangereuse avec ses gouffres meurtriers, ses orages et ses vents cataclysmiques renvoie bien l'image de destruction et de noirceur de cette histoire. 


Une histoire à découvrir. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire