vendredi 23 mars 2018

Sauf d'Hervé Commère - Editions Fleuve noir

**** Chronique de Jess ****

L'année de ses six ans, à l'été 1976, Mat a perdu ses parents dans l'incendie de leur manoir en Bretagne. Rien n'a survécu aux flammes, pas le moindre objet.

Mat est aujourd'hui propriétaire d'un dépôt-vente. Comme à chaque retour de congés, il passe en revue les dernières acquisitions. La veille, ses employés ont récupéré un album photos à couverture de velours. Sur chaque page de cet album, des photos de lui enfant. Sauf que cet album ne devrait plus exister. Il ne peut pas exister. Et pourtant...

Mat a toujours aimé se raconter des histoires, mais à quarante ans passés, il semblerait que la sienne lui ait échappé. De Montreuil à la pointe du Finistère, cherchant à comprendre quel message la vie veut lui adresser, il traquera les vérités, ses vérités, celles que recèle un album de famille resurgi brutalement des décombres.
 
 
Premier livre que je lis de l'auteur et sûrement pas le dernier. Je regrette d'avoir tarder à lire Hervé Commère surtout que je n'ai aucune excuse vu que je lui ai pris un livre lors de St Maur en poche.
 
Mat a 48 ans, il mène enfin une vie paisible auprès d'Anna, Laurie la fille de cette dernière et aussi Gary et Mylène ses employés au dépôt vente. Ils forment un peu une drôle de famille. Un jour Mat découvre un album photo qu'une cliente a déposé dans sa brocante. Ce qu'il va découvrir va le stupéfier. Il y a dans cet album des photos de lui enfant mais aussi des photos du château dans lequel il a vécu. Tout pourrait être normal si ce n'est que cet album ne devrait pas exister. Le château a brûlé quand il avait 6 ans et ses parents sont morts le même jour.
La vie de Mat va se retrouver sans dessus dessous. Sa brocante va être cambriolée et sa maison brûlée. Il semblerait que le passé le rattrape. Mat va essayer de savoir qui lui a déposé cet album et partir sur les traces de son passé. De Paris à la Bretagne en passant par la Norvège ce livre vous fera voyager.
 
J'ai été totalement subjuguée par ce récit. Il est rare et exceptionnel qu'un auteur arrive dès les premières lignes à m'envouter. Ce livre a été une addiction de la première à la dernière page. Impossible de le poser et pourtant il a bien fallu malheureusement pour pouvoir continuer ma petite vie de maman. Je n'ai jamais été autant frustré de devoir arrêter ma lecture pour aller chercher mes enfants à l'école!
Ce n'est pas le premier polar que je lis et pourtant j'ai l'impression d'avoir découvert un nouveau style en lisant ce livre. Hervé Commère réinvente le polar. Un roman noir mélangé au roman blanc. Son style est tout simplement sublime. Les mots coulent tout seul et nous touche.
 
Quant à l'histoire, elle est passionnante du début à la fin. Les chapitres sont courts mais curieusement j'ai trouvé qu'il ne donnait pas un rythme déchainé comme c'est souvent le cas. Ne vous dites pas "encore un chapitre et j'arrête" car c'est impossible à tenir. A la fin de chaque chapitre, il y a un rebondissement et on ne peut que continuer pour savoir ce que l'auteur nous réserve encore comme surprise. Je pensais avoir compris l'histoire mais finalement j'ai été floué comme une bleue.
 
Et ce qui est fou c'est qu'on pourrait vraiment penser que cette histoire est véridique tellement elle parait réelle. Les personnages sont touchants, ont des vies banales. Nous ne retrouvons pas les clichés du polar. Ils ont leurs blessures, leurs défauts, ont fait des erreurs, ont des vies normales. Chaque personnage qui entoure Mat est attachant.
Je pense que je me rappellerais longtemps de cette histoire et les personnages resteront gravés dans ma mémoire un long moment. Je pense même le relire dans quelques années.
 
Une très belle découverte et un coup de cœur pour ce polar hors norme.
 
Je remercie les éditions Fleuve noir pour cette lecture.
 
 


Paul Colize et Hervé Commère Saint Maur en poche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire