jeudi 8 mars 2018

Boréal de Sonja Delzongle - Editions Denoël

**** Chronique de Jess ****

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C'est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d'eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l'origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s'immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition.
 

Il y a des livres qu'on attend avec plus ou moins d'impatience. Sonja fait maintenant partie des auteurs que je lis dès réception quitte à abandonner pour un temps ma lecture en cours. Donc à peine reçu à peine commencé.
J'avais un peu peur d'être en manque d'Hanah Baxter. Pas évident en effet pour un auteur de sortir d'un personnage récurrent. Mais c'était sans compter sur le talent de Sonja qui arrive à nous faire oublier un personnage pour nous en présenter de nouveaux :-)
 
Cette fois Sonja nous emmène au Groenland où une équipe de chercheurs et scientifiques sont partis pour quelques mois afin d'effectuer une mission. Lors d'une expédition il tombe sur des milliers de bœufs musqués morts et pris dans la glace. Qu'a-t-il pu se passer pour que tout un troupeau meurt en même temps? Des phénomènes étranges vont alors avoir lieu et les disparitions vont commencer.
 
Luv Svendsen est biologiste et vie en autarcie du monde suite à une tentative de meurtre sur sa personne. Son mari vit la plupart du temps en Californie et elle vit seule avec son bébé. Mais quand sa fille aînée a un accident de moto elle ne peut s'empêcher de quitter sa cachette et de courir à son chevet dans un hôpital de Londres. Et si l'accident de sa fille n'était pas accidentel ?
Elle est spécialiste des espèces en voie de disparition et va être contacté par Roger Fergusson pour qu'elle puisse faire des analyses sur les bœufs musqués retrouvés morts.
 
Dès les premières lignes le ton est donné. La glace, le paysage glacial, tout est dépeint avec merveille pour nous raconter ce monde glacé, féérique mais aussi sauvage, dangereux, mortel. Enveloppez-vous d'un plaid bien chaud car le froid vous saisira à chaque page.
Le groupe de scientifiques va vivre à une période de l'année où la nuit est constante. On ne peut s'imaginer à quel point il peut être difficile de vivre sans voir la lumière du jour. Chaque personne doit subir tout un tas de tests que ce soit psychologique ou physiologique pour pouvoir survivre les quelques mois de recherche. De plus, il n'est pas évident de vivre dans une promiscuité avec des personnes que l'on ne connaît pas spécialement et qui n'ont pas le même caractère que nous.
Les recherches vont se tourner vers un fait divers qui a eu lieu il y a plusieurs dizaines d'années. Les habitants d'un village ont tous disparu sans laisser de trace. Légende urbaine? Faits réels? Les scientifiques en ont tous entendu parler mais chacun aura sa version des faits. Qu'est-ce qu'il se cache vraiment au Groenland? Que cherche à cacher certains? Est-ce que tout le monde est qui il prétend être?

Sonja va nous embarquer dans le pire de ce qu'on peut trouver chez l'homme. Et le pire sur un continent qui est l'un des plus dangereux à cause de son climat extrême. Je n'aurais jamais pu imaginer une histoire pareille. Et ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus car je ne voudrais surtout pas vous gâcher le plaisir de la découverte.
Tout ce que je peux vous dire c'est qu'il n'est pas aisé de décrire toujours les mêmes paysages neigeux mais finalement Sonja y arrive parfaitement car ce paysage change perpétuellement. Pas évident non plus de décrire les états d'âme et sentiments que l'on peut ressentir quand on se retrouve seul à devoir survivre face aux éléments déchainés de la nature. A croire que Sonja a parcouru le Groenland du Nord au Sud pour nous livrer une telle merveille de description.

La plume de Sonja s'embellit, se bonifie et devient poétique au fil des pages. Je ne ressors pas indemne de cette lecture. J'ai eu du mal à trouver le sommeil. J'étais encore dans l'histoire, partie loin dans la nuit polaire.
Encore une fois c'est un sans faute et un énorme coup de cœur. J'aimerais beaucoup retrouvé Luv dans d'autres aventures et j'espère qu'il y aura d'autres thrillers la mettant en scène.
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire