mardi 4 juin 2019

Les oubliés de Malik Agagna - Editions Lajouanie

**** Chronique de Jess ****


En enquêtant sur la disparition d'un rocker sur le retour, un ancien flic, viré du SRPJ de Strasbourg pour une bavure monumentale, découvre que de nombreux marginaux disparaissent sans laisser de traces... Pister l'ancien chanteur va l'amener à croiser une cohorte de personnages pour le moins saisissante : fonctionnaires véreux, migrants apeurés, adolescents déboussolés, musiciens de seconde zone, criminels en mal de rédemption...


Suite à son premier polar Du passé faisons table rase (mon avis ici), il me tardait de voir si la sauce allait continuer à prendre. Second polar donc et je l'ai trouvé beaucoup mieux que le précédent. 

Cette fois Malik met en scène Serge, la cinquantaine, ancien flic qui suite à une bavure s'est fait virer de la police. Un jour, sa belle-fille lui demande un service : retrouver le père de son copain qui a disparu sans laisser de trace. Au départ réfractaire, il va finir par accepter. Mais ce qu'il pensait être une simple disparition va s'avérer être un vrai sac de nœuds !
Serge va donc enquêter et plus il va en découvrir plus les questions vont s'enchaîner. 

Je me suis beaucoup attachée au personnage de Serge, qui sous ses airs de gros ours mal léché cache une personnalité attachante. L'auteur va mettre en scène des personnages atypiques pour un polar : des gangsters proche de la retraite, des parias de la société, des rejetés de la vie en bref on comprend mieux le titre du livre. Il y a donc encore une fois pas mal de personnages, mais je m'y suis moins perdus que pour son premier polar. 

Comme d'habitude les Editions Lajouanie nous offre des polars originaux et celui-ci en fait bien évidemment parti. Polar différent dans le sens que ce n'est pas vraiment un flic ou un vrai détective privé qui enquête et cherche la résolution d'une enquête. L'intrigue est très bien ficelé. On ne se doute pas une seule seconde de la fin, ou du moins je ne me suis pas du tout doutée de cette révélation finale. 

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde à lire cette histoire. Tout est bien mené, tous les ingrédients du bon polar sont réunis : un style efficace, pas de longueurs, un personnage attachant, des rebondissements, et un très bon final.

N'hésitez pas à découvrir cet auteur ;-)
Et encore une fois bravo à Caroline pour cette couverture magnifique !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire