jeudi 11 octobre 2018

Le Goya de Constantin de Gilles Del Pappas - Editions De Borée

4ème de couverture
Dans quel pétrin s'est encore mis Constantin ? Dérober un Goya, quelle idée ! Il aurait dû se douter que le tableau allait attiser les convoitises d'individus pas très fréquentables de Marseille... Mais maintenant que la toile est en sa possession, plus question de reculer : il faut la revendre, d'autant que c'est pour une bonne cause. C'est à Hambourg qu'il doit retrouver Gerhard, un amateur d'art qui va lui présenter un expert et d'éventuels acquéreurs. Le plan semble imparable, mais la plus grande ville portuaire d'Allemagne, une sorte de Marseille à l'envers - propre, riche, disciplinée -, cache elle aussi des individus très dangereux !

Mon avis
Je remercie les éditions De Borée pour cette lecture.

J'avais découvert Gilles Del Pappas avec "La rascasse avant la bouillabaisse", ma chronique ici ! Un ouvrage que j'avais beaucoup aimé. J'ai donc renouvelé l'aventure afin de savoir si j'allais de nouveau adhérer à cette nouvelle aventure. Pour ma part, c'est un pari réussi !

Lorsque Estello (une amie de Constantin) vient le voir, ce n'est pas tout à fait innocent. Elle souffle à l'oreille de Constantin une aventure pas très honnête. En effet, elle a découvert un tableau de Goya dans les sous-sols du Musée dans lequel elle travaille. Pour le moment, ces œuvres ne sont pas encore répertoriées. Alors qui se soucierait de la disparition d'un de ces tableaux ? Ensemble, ils échafaudent un plan. Le but étant donc de voler le tableau et de le vendre à prix d'or en passant par l'intermédiaire de Gerhard. Mais tout ne se passera pas forcément comme prévu. Le jour J arrive, et dès la sortie du Musée, Constantin est littéralement attaqué. Qui est au courant du plan d'Estello et de Constantin ? Jusqu'où ces malfrats peuvent-ils aller pour récupérer cette œuvre si précieuse ? En tout cas, une chose est certaine, Constantin se retrouve dans de beaux draps !

"Le Goya de Constantin" est un policier rafraîchissant qui décoiffe ! Une aventure trépidante dans le domaine de l'Art qui vous fera voyager de Marseille à Hambourg (Allemagne). Un cocktail détonnant alternant des situations cocasses, avec un humour noir et grinçant. J'ai beaucoup aimé la panoplie que nous a déroulé l'auteur. Tous les ingrédients pour un bon policier sans prises de tête sont réunis.  La narration de ce livre est très bien cadencée. On pourrait lire cet opus d'une traite tellement tout est bien dosé. Gilles Del Pappas est reconnaissable de part son style d'écriture, il allie à merveille son intrigue bien rythmée, des rebondissements à la pelle et tout cela dans un langage familier (sans tomber dans le vulgaire). N'oublions pas les personnages singuliers tels que Gerhard, et l'inspectrice Bella qui vous réserveront de belles surprises. Gilles Del Pappas a sa manière à lui de vous envoûter.

L'art culinaire est aussi un thème important abordé par l'auteur. C'est donc tout naturellement qu'il essaye de nous allécher avec ses plats, et cela peut marcher !

Mon bémol se situe au niveau du patois marseillais parfois incompréhensible sans la référence en bas de page, ce qui coupe la lecture.

En bref, j'ai passé un agréable moment de lecture avec Constantin, un personnage à part qu'on ne peut qu'aimer :) C'est donc avec plaisir que je suivrais ses prochaines aventures.

 # By Aurélie :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire